Skip to content

Ces comédies musicales qui poutrent des Shetlands (2)

20 août 2009

Ah, les années 70… Le rock progressif, la musique alternative, les artistes avaient des couilles (même les filles 🙂 ). Je sais pas pour vous mais perso quand j’entends du Genesis, du Bowie, du Tangerine Dream, certains morceaux de Pink Floyd ou de LedZep, je me demande pourquoi il n’y a plus de compositions musicales aussi complexes, avec des phases, plusieurs thèmes qui s’entremêlent ou se font concurrence, de l’orgasme musical quoi ! Aujourd’hui, même s’il existe encore des groupes faisant des compos de malades, il est rare de voir des morceaux de plus de 10 minutes avec différents mouvements. Le format radio a gagné (le format 3 minutes compressibles en 2 ou moins en cas de besoin, difficile de couper des morceaux s’il y a plusieurs thèmes…).
En France, on a quand même eu des aventuriers (avec 10 ans de retard évidemment), mais j’ai l’impression qu’on a longtemps été intéressé exclusivement par les paroles. Ceci-dit il y a des perles ici et là et dans ce contexte je voudrais vous présenter :

Tri Yann – Le vaisseau de pierre

Ceux qui ont un a priori sur Tri Yann, qu’il soit positif et négatif, devraient continuer à lire, car ça n’a rien à voir avec ce qu’ils font habituellement.

Le vaisseau de pierre - Christin/Bilal

Le vaisseau de pierre - Christin/Bilal

Le vaisseau de pierre, à l’origine, est un album de BD (1976) de Christin (Valerian…) et Bilal (Trilogie des immortels, Quadrilogie du monstre…). Leur collaboration a duré cinq albums et pour moi ce sont les meilleurs de Bilal ; en tous cas ils ont une aura particulière : la ville qui n’existait pas et les phalanges de l’ordre noir m’ont particulièrement marqué.

Dans le vaisseau de pierre, des pêcheurs bretons se battent contre un promoteur qui veut transformer le petit village en complexe touristique. Un sujet qui ne peut que plaire aux Tri Yann, qui, en 1988, reprennent l’histoire et décident d’en faire un spectacle : 150 marionnettes géantes, un bagad, deux chorales, des ballets africains… Impressionnant d’après les témoignages, il n’est pas viable financièrement et est arrêté, et il n’y aurait a priori pas d’archives video.

Une rare photo du spectacle (source edoll.free.fr)

vaisseaup_cover Heureusement, la musique sort en CD (et double-vynil ^^), et là ça claque ! L’album est clairement à part dans la discographie du groupe. Même si dans leur 2e phase (je développerai p-ê ma théorie dans un autre article) les TY ont fait des compositions musicales très recherchées, ils ne sont jamais allé aussi loin : des rythmes, des instruments, des ambiances vraiment différentes. Vraiment incroyable. Et le public leur a bien rendu, puisque l’album a été un échec 😀 !
Musicalement, on trouvera du rock progressif celtique bien puissant, avec moultes changements de thèmes ou de rythmes. Parfois, du synthé qui rappelle bien les années 80, mais pas de façon excessive. Et puis des incongruités : rythmes africains, partie moyennageuse, qui donnent de l’ampleur à l’album. A côté, quelques chansons plus traditionnelles ou plus TriYannesques, que l’on retrouve souvent dans leurs BestOf – preuve que le niveau global est haut. Et enfin quelques ballades afin de faire retomber la pression 🙂 Il m’a été dur de choisir seulement trois extraits :

Dirogadur – rock progressif celtique
Klemnou ha meleudi – intermède médiéval
Kimiad eur paour kaez den oblijet da guitad e vro – ballade plus traditionnelle pour les amateurs 🙂

Le hasard a fait que ce ne sont que des titres bretons, mais outre les instrumentales les TY chantent principalement en français… …bien que ce qui m’intéresse vraiment dans cet album soit les parties musicales. Personnellement il est dans mon Top3 des albums de Tri Yann, mais apparemment beaucoup de vieux fans ne l’aiment pas. Comme je l’ai dit il est vraiment à part et il vaut le coup d’oreille ^^

TY - VdP - couvertureTri Yann
Le vaisseau de pierre
label : Marzelle
ASIN : B000007WYP
Fnac / Amazon

Advertisements
2 commentaires leave one →
  1. Lib permalink
    20 août 2009 07:55

    Tiens, je connaissais même pas cet album de Tri Yann…

  2. Medieviste permalink
    9 juin 2013 20:27

    Cet album test pour moi la meilleure transcription d’une BD en musique, il fait partie de mes classique cette album.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :