Skip to content

Comment voir un cirque… invisible ?

29 décembre 2011

Paris est aujourd’hui le point de rencontre des descendants de la famille du grand Charlie Chaplin. Alors que James Thiérrée, petit fils de Charlie Chaplin, se produit jusqu’au 10 janvier 2012 au théâtre de la ville dans son spectacle « Raoul », sa maman (Victoria Chaplin née en 1951) et son Papa (Jean-Baptiste Thiérrée né en 1937) se produisent dans le même temps dans leur étonnant « Cirque Invisible » au théâtre du Rond-Point.

Cette actualité artistique a été source d’une multitude de découvertes pour moi : 1) Charlie a eu des enfants (onze au total ! quel homme !…), 2) ces enfants sont toujours vivants… pas tout jeunes, mais vivants !, 3) deux d’entre-eux (à ma connaissance donc) sont artistes et se produisent régulièrement à Paris, etc. Pour revenir à la question de l’âge et physiquement, j’ai d’ailleurs trouvé Victoria Chaplin étonnante. On se rend bien compte qu’elle n’a plus 20 ans (of course… puisque née en 1951), pourtant, de part sa minceur et ses longs cheveux lisses elle entretient un physique de « petite fille ». Cela l’aide bien notamment dans le cas des numéros où elle fait appel à toutes les ficelles du contorsionnisme !

Ce spectacle est un choix idéal en cette fin d’année (ou pour commencer la nouvelle… année !) sur une note de fraicheur et de poésie avec des artistes qui, bien qu’ayant dépassé la soixantaine, pétillent de jeunesse. Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thiérrée nous emmènent dans un monde de leur imagination et dans lequel ils réinventent les règles du cabaret.

Le couple mêle extraordinairement cirque, danse, carnaval, chant, mime, clownerie, etc. Ce spectacle de deux heures se développe selon un programme où chaque minute n’est que nouvel émerveillement. D’une manière générale Victoria et Jean-Baptiste alternent les « numéros » (il s’agit  de plus que de « simples » numéros en réalité mais plus réellement de « performances » artistiques). Elle, sur des aspects que nous qualifierons de poétiques et oniriques, lui dans un univers que nous décrirons comme décalés et humoristiques. Bien entendu, à certains moments, les deux complices se retrouvent et nous font voyager vers les contrées de l’imaginaire.

Lorsque j’évoque les clowneries de Jean-Baptiste Thiérrée, n’imaginez cependant pas les clowns des cirques Pinder ou Gruss. Imaginez plutôt un clown qui se moque des clowns, un clown qui rit tout haut de ce que tout le monde rit tout bas (rire des chants religieux, des chants exagérément dramaturgiques des divas, etc.), ou encore un clown qui parodie les prestidigitateurs de pacotille tout en réinventant une nouvelle forme de magie !

En outre, comment vous décrire l’ensemble des costumes, des robes, des chorégraphies, des gadgets improbables, imaginés par ces deux fous géniaux et auxquels ils recourent pendant ces deux heures géniales ? Selon la manière dont les artistes y recourent, ces derniers se métamorphosent tantôt en plantes tantôt animaux rêvés ou bien « cauchemardés » ! Par exemple, Victoria Chaplin danse dans un robe très ample puis à un moment sa tête disparaît dans la robe, elle tombe, se met à rouler par terre et des jeux lumineux et sonores nous font imaginer un animal des abysses. A un autre moment, Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thiérrée apparaissent tels des robots, recouverts de pièces de vélos, et leurs ombres projetées sur un écran les transforment en insectes géants !… Etonnant !

Alors que je finis de rédiger cet article je constate que sur wikipedia-est-mon-ami il est indiqué que les spectacles de Victoria Chaplin et de Jean-Baptiste Thiérrée ont pu inspirer, sous certains angles, les spectacles du Cirque du Soleil dont j’ai pu apprécier le dernier d’entre-eux en cette fin d’année. Les deux spectacles et le cadre dans lequel ils se déploient respectivement est pourtant bien distinct. Le Cirque Invisible appartient à la famille de spectacles qu’on rapproche des « nouveaux cirques » (moins les bestioles, moins la cavalerie, moins l’orchestre, etc.). Le Cirque du Soleil pour sa part est une grosse machine bien huilée à l’américaine (vente de popcorns, gadgets, aucun imprévu possible, etc.). Cette dernière caractéristique m’a  d’ailleurs déçu et c’est justement l’ambiance aseptisée et bien-pensante qu’on essaie, souvent, de fuir sur ce blog… Si vous deviez choisir un spectacle à voir les prochains jours, sans hésitation, je vous recommanderai :

Le Cirque Invisible

Au Théâtre du Rond Point jusqu’au 14 janvier, à 21h

Et… -30 ans : 14€ ! une occasion à ne pas louper donc

Advertisements
4 commentaires leave one →
  1. 30 décembre 2011 13:32

    Merci pour cet article, Stef ! C’est aussi le genre de cirque qui me plaît…

    • stef808 permalink
      31 décembre 2011 13:59

      Et bien tente de te dégoter une place à l’occasion 🙂

  2. jokester permalink
    30 décembre 2011 22:27

    Merci pour cet article !
    J’ai été voir ce spectacle l’année passée, j’avais beaucoup aimé. Je me rappelle de décors très simples, une ambiance calme qui interroge… une très belle poésie 🙂
    On m’a dit beaucoup du bien du cirque du soleil également, j’ai manqué de chance le mois dernier je l’ai raté (mais j’avais payé ma place, hahaha) mais ton avis me console !

  3. stef808 permalink
    31 décembre 2011 13:59

    Tout à fait Jokester Tout à fait 🙂 j’espère, au prix de la place du cirque du soleil, que t’as pu la refiler à quelqu’un 😮 😉 A part, ça magnifique le cirque du soleil, mais c’est juste que ça fait « grosse grosse » machine au sein de laquelle je ne sais pas si les artistes ont vraiment leur mot à dire… Avec le Cirque Invisible c’est tout le contraire, les deux zozos ont dû vraiment se creuser le ciboulot pour créer un truc très personnel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :