Skip to content

The Big Bang Theory

6 juin 2011

En septembre 2007, des geeks apparaissent sur les petits écrans de la chaîne CBS dans une sitcom américaine créée par Chuck Lorre et Bill Prady : The Big Bang Theory

Synopsis

Dans une ville située au nord-est de Los Angeles, Pasadena, deux surdoués de la California Institute of Technology vivent en collocation; il s’agit de deux geeks : Leonard Hofstadter un physicien expérimental et de Sheldon Cooper un physicien théorique. Experts en physique quantique, Leonard et Sheldon sont des génies dans les sciences, mais des ‘novices’ de la vie « réelle », le quotidien ou les relations humaines… surtout, Sheldon qui se dit être trop évolué pour s’abaisser à ces futilités. Ils sont amis avec deux autres geeks : Howard Wolowitz, un ingénieur en aérospatial de confession juive, et Rajesh Koothrappali un astrophysicien indien. Ces quatre comparses se réunissent très très souvent, et ne peuvent vivre sans les autres, ils sont en équilibre : par exemple, tous les jeudi soirs c’est soirée jeux vidéo, ou discuter de théories scientifiques très complexes. Mais un boulversement se produit avec l’arrivée de Penny, la voisine de Leonard et Sheldon. Leonard flashe tout de suite sur elle dès le premier regard. Penny est serveuse et rêve de devenir actrice, elle s’installe dans l’appartement d’en face.

Les personnages :

Leonard Hofstadter

Joué par Johnny Galecki, un acteur et producteur américain né le 30 avril 1975 à Bree (Belgique).

Leonard est physicien. Depuis l’arrivée de Penny, Léonard essaye d’avoir des comportements détachés de son statut de geek. Son QI s’élève à 173 et possède un doctorat de Physique expérimentale. Dans le groupe, c’est celui qui essaye d’être le moins geek, il ne veut pas assumer sa geek-attitude, mais c’est dans le but de séduire Penny. Il est rapidement tombé amoureux de celle-ci. Léonard est intolérant au lactose car quand il en consomme, il a des gaz. Son père est anthropologue. Sa mère est docteur en neurosciences et considère Leonard comme étant le moins intelligent de la famille.

Quelques répliques :

Leonard : Tu ne crois pas que tu en fais trop ?
Sheldon : Quand je serai dans le coma, dépendant d’esprits inférieurs pour me soigner ces cultures et mes observations leur donneront une chance de me guérir.
Leonard : Je retourne me coucher.
Sheldon : Attends. Mets ça aux toilettes.
Leonard : Pourquoi ?
Sheldon : Je dois mesurer mes entrées et sorties de liquides pour m’assurer que mes reins fonctionnent.
Leonard : Je m’en sers pour faire la pâte à crêpes !
Sheldon : Non, ce doseur a toujours servi pour l’urine.
Leonard : Tu as trouvé le temps de mettre des étiquettes sur tout, même sur l’étiqueteuse, mais tu n’as pas eu 10 secondes pour marquer « Urine » ?
Sheldon : Juste en dessous.

Sheldon Cooper

Joué par Jim Parsons, né le 24 mars 1973 à Houston.

C’est le meilleur ami et colocataire de Léonard. Il est physicien lui aussi. C’est le plus intelligent du groupe, son QI s’élève 187, ce qui le place parmi les personnes les plus intelligentes de la planète. Il assume parfaitement son statut de geek, et se considère être beaucoup trop évolué pour s’abaisser aux futilités des autres comportements humains « non-geek ». Il cherche pourtant à comprendre le fonctionnement des rapports humains, mais il essai de manière rigoureuse et quasi-mathématique. Il est entré à l’université à l’âge de 11 ans et a obtenu son doctorat de physique théorique à 16 ans (il en a d’ailleurs obtenu un deuxième depuis lors).
Il démontre aussi des signes de troubles obsessionnels compulsifs, en allant ranger l’appartement de Penny en pleine nuit ne pouvant supporter qu’un désordre pareil existe aussi proche de chez lui.

Quelques répliques :

Leonard: « Nous devons élargir notre cercle. »
Sheldon: « J’ai un cercle très large. J’ai 212 amis sur MySpace. »
Leonard: « Oui, et tu n’en as rencontré aucun. »
Sheldon: « C’est ce qui en fait la beauté. »

Leonard : « On devrait faire une pause.  »
Sheldon : Oui, il me faut mon protège-poignet, à force d’appuyer sur un bouton, ma blessure Nintendo se réveille.  »

Leslie : « Bonjour, Sheldon.  »
Sheldon : « Leslie Winkle!  »
Leslie : « Oui, Leslie Winkle! La réponse à la question,  » Qui a fait pleurer Sheldon Cooper comme une fillette ? ».
Sheldon : « Je suis de la sève polymérisée, et tu es un adhésif inorganique. Tout projectile verbal que tu lanceras dans ma direction sera réfléchi sur moi, retournera vers son point d’émission et adhérera à toi.  »

Sheldon: Je suis un physicien. J’ai une connaissance élémentaire de l’univers tout entier et de tout ce qu’il contient.
Penny:
Qui est Radiohead ?
Sheldon:
[après que sa bouche convulse pendant une minute] J’ai une connaissance élémentaire des éléments importants de l’univers.

Howard Wolowitz

Joué par Simon Helberg, né le 9 décembre 1980.

Wolowitz est ingénieur au Département de physique appliquée de Caltech. De confession Juive et vivant encore chez sa mère, il assume très bien son statut de geek, et cela ne le freine pas du tout pour penser être un excellent séducteur, puisqu’il est assez entreprenant avec les femmes. Il connaît, ou du moins prétend connaître, au moins six langues : l’anglais, le français, le mandarin, le russe, l’arabe, le persan. Accompagné de Rajesh, il vient régulièrement chez Leonard et Sheldon pour leurs fameuses soirées geek : jeux vidéo, jeux de sociétés, films et séries télé de science fiction, etc. Il est également allergique aux cacahuètes, lesquelles ont pour effet de le faire enfler. Contrairement à ses amis, il ne possède pas de doctorat mais une simple maîtrise de génie du MIT. Il se fait d’ailleurs régulièrement dénigrer à ce propos par Sheldon et son supérieur le Dr Gablehauser, ce dernier aimant inister à dire « Bonjour Monsieur Wolowitz » alors qu’il dit « Bonjour Docteur Cooper, Docteur Hofstadter et Docteur Koothrappali ».

Quelques répliques :

Wolowitz: « Il parle anglais, mais il ne peut pas parler aux femmes. »
Penny: « Ah bon ? Pourquoi ? »
Wolowitz: « Eh bien, c’est un geek. »

Penny : « Sheldon, tu es son ami. Les amis se font des cadeaux.  »
Sheldon : « J’accepte ta préface, je rejette ta conclusion.  »
Wolowitz : [mumurant à Penny] « Dis-lui que c’est une convention sociale non optionnelle.  »
Penny : « Quoi ?  »
Wolowitz : « Vas-y. « 
Penny : « C’est une convention sociale non optionnelle.  »
Sheldon : « Dans ce cas, d’accord. « 
Wolowitz : « Il était livré avec un mode d’emploi. « 

Rajesh Koothrappali

Joué par Kunal Nayyar, né le 30 avril 1981 à Londres.

Raj est d’origine indienne. Il aime les contines indiennes de son enfance mais n’est pas spécialement friand de nourriture indienne. Il est la plupart du temps avec Howard, et a une relation parfois ambiguë avec lui, à la limite de la relation de couple, ce que la mère de Léonard n’hésitera pas à souligner. Pourtant, alors qu’Howard est très entreprenant avecles femmes, Raj souffre de son incapacité à s’adresser à une femme ou de parler en présence de femmes et même parfois aux hommes efféminés. Ses parents sont d’ailleurs assez intrusifs dans sa vie, en voulant le forcer à rencontrer des filles de leurs relations.

Quelques répliques :

Rajesh : « Non, non, non, non, ce taux est trop bas pour une telle collision. Tu comprends bien qu’on parle de matière noire dans l’espace ?  »
Sheldon : « Bien sûr que je comprends. Qui es-tu pour me parler de l’espace ? »
Rajesh : « Je suis astrophysicien. ‘Astro’ signifie ‘espace’.  »
Sheldon : « ‘Astro’ signifie ‘étoile’. »
Rajesh : « Si on avait cette discussion dans ma langue maternelle, tu ferais moins le malin. »
Sheldon : « C’est l’anglais, ta langue maternelle. »

Penny

Jouée par Kaley cuoco, née à Camarillo en Californie le 30 novembre 1985.

Elle emménage dans l’apparteent d’en face de celui de Léonard et Sheldon. Elle a déménagé après sa séparation avec son ex-petit ami de quatre ans, Kurt, qui lui n’était pas du tout un geek. Ignorant tout de l’univers des geeks, elle va découvrir ce que sont les geeks en les considérant un peu fou. Elle est originaire du Nébraska et vient tenter sa chance en Californie pour devenir actrice et scénariste. Pour l’instant, elle travaille comme serveuse dans la chaîne de restauration The Cheesecake Factory. Bien qu’elle sache que Leonard et Sheldon sont des geeks, elle va les aider à mieux comprendre le comportement social des autres gens, qui échappe à Sheldon.

Quelques répliques :

Penny : « Ça veut dire quoi, « AFK » ? »
Sheldon : Absent. [à Penny] « Away From Keyboard. »
Penny : « O.J.V »
Sheldon : « Qu’est-ce que ça signifie ? »
Penny : « Oh, j’y vais. »
Sheldon : « Oui mais c’est l’abréviation de quoi, « OJV » ? »

Penny : « Je sais que c’est pas mes oignons, mais je dois savoir. C’est quoi, le trip de Sheldon ? »
Leonard : « Que veux-tu dire par « trip » ? »
Penny : « Oui, c’est quoi son trip ? Les filles, les mecs ? Les chaussettes-marionnettes ? »
Leonard : « Honnêtement, On se base sur la supposition qu’il n’a pas de trip. »
Penny : « Tout le monde a un trip. »
Howard : « Pas Sheldon. Au fil du temps, on a formulé des théories sur son mode de reproduction. Je penche pour la mitose. »
Penny : « Pardon ? »
Howard : « Je pense qu’un jour, Sheldon se gavera de nourriture thaïlandaise et qu’il se scindera en deux Sheldon. »
Leonard : « Moi, par contre, je pense qu’il est à l’état larvaire de son espèce et qu’un jour, il émergera de son cocon avec des ailes de mite et un exosquelette. »
Penny : « Okay, merci pour les cauchemars. »

Il est impossible de perturber des geeks, ou encore de les détourner de leur chemin geek-attitude. Dans l’épisode 7 de saison 1 par exemple, Penny et trois de ses amies viennent rendre visite au groupe des 4 geeks (Sheldon, Leonard, Howard et Rajesh). Ils ont en pleine soirée jeux vidéo, et elles leur proposent de faire une activité « pas très catholique » que d’autres garçons non-geeks auraient sûrement accepté. Les 4 geeks les ont ignorés ne s’étant même pas aperçu de leur présence, car ils étaient trop absorbé dans leur jeux vidéo.

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. 6 juin 2011 14:21

    Au delà de la simple présentation des personnages, un petit détail :
    The Big Bang Theory, TBBT pour les intimes, c’est à pisser de rire. Pour les geeks et les non geeks d’ailleurs : le décalage des univers, les répliques cultes (Bazinga !), et surtout le comique de situation (ainsi que les duos Leonard/Penny , Raj/Wolowitz, et Sheldon/tout le monde) qui porte joliment la série qui ne s’essoufle pas du tout après plusieurs saisons !

  2. 6 juin 2011 17:30

    Ouais, pour les non geeks ça fonctionne aussi, je ne suis pas geek pour 2 sous, mais qu’est-ce que ça me fait rire !!
    J’avoue, je n’ai pour l’instant vu que les 2 (ou 3 ? Je m’y perds) première saisons, mais j’adore 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :