Skip to content

Fantasy : Rougemuraille de Brian Jacques

30 décembre 2010

La fantasy, c’est comme la potion magique. Quand on tombe dedans quand on est petit, c’est fichu, on en veut, on en reprend. Sauf qu’à la différence de la potion magique, Panoramix n’est pas là pour nous empêcher d’en reprendre.
Bref, vous l’avez compris, la fantasy : je suis tombée dedans quand j’étais petite. Hé ouais, après Ratus, Bilbo le Hobbit ! Direct !
Un truc que j’aime particulièrement dans la fantasy, c’est qu’il y a des séries !
On ne s’arrête pas à des bêtes trilogies, c’est un véritable univers que l’on découvre au fil des pages. Les personnages défilent, et on reconnaît toujours le monde dans lequel ils évoluent, on se l’approprie, et on imagine le bruit du vent dans les arbres, la couleur des vêtements, le goût des soupes à la noisette…
Parmi mes séries préférées de chez préférées, peut être une des plus anciennes du lot, il y a Rougemuraille.

Redwall, dans la version originale. Mais à 8 ans 1/2, je ne bouquinais pas encore en angliche (personne n’est parfait) – c’est donc de la version française que je vais vous parler aujourd’hui.

Rougemuraille, c’est avant tout l’abbaye du même nom, qui est l’un des fils rouge de l’univers de Brian Jacques. Originale d’ailleurs, parce qu’on y entend quasiment jamais causer de religion (ou mes souvenirs sont trop flous !).
Les différentes séries s’articulent autour de ce bâtiment : tantôt envahie par des chats, des belettes et des rats, objet de la guerre avec les corbeaux, …
Ah oui. J’avais oublié de le préciser, mais certains codes classiques de la fantasy sont légèrement remaniés, au sens où il n’y a pas de magie, pas d’elfes, pas de nains, pas d’orcs, pas de trolls… que des animaux.
Pas d’humains, les personnages sont tous les souris, rats, loutres, musaraignes, belettes, hermines, renards, chats, lapins, blaireaux … Pas de lapins magiciens ou de loutre enchanteresse donc 😦

Mais, comme il faut bien qu’il y ait quelques éléments un peu dérangeants, et que l’esprit d’un personnage légendaire bouscule un peu la donne, il y a tout de même des éléments –  plus surnaturels que magiques intégrés aux histoires. Dit comme ça, ça a l’air vraiment très gros. Je relis avec une attention particulière ces passages là, quand je relis la série en entier, juste pour apprécier la façon dont sont amenés ces éléments. Sous forme d’énigme, de messages cachés, ou d’apparitions entre le rêve et le spectre : c’est en général bien ficelé. Et c’est en général des éléments-clés de l’aventure, évidemment.

Rougemuraille, c’est une sacré série. Dans mes souvenirs, elle avait tenu à peu près un été (avec peut-être des relectures dans le tas). Mais quand on grandit, vous le savez, la perspective n’est plus vraiment la même et la pile gigantesque de mes 8 ans s’est transformée en petit tas de bouquins rouges pas épais et écrits en très gros… Toujours est il qu’il y a 9 séries, qui comportent trois ou quatre tomes chacune. Un bon petit paquet de pages donc.
En commençant par l’ordre Playne (très certainement pas l’ordre chronologique donc…), il y a :

Martin le Guerrier :
De loin mes tomes préférés, qui explorent l’histoire du personnage mythique de Martin.
– Tome 1 : La Reine aux yeux multiples (avec l’immonde Tsarmina !)
-Tome 2 : La Montagne de feu (Salamandastron ! Le Volcan légendaire des Seigneurs Blaireaux !)
-Tome 3 : Le Retour triomphal

Cluny le Fléau :
J’hésite dans mon classement, là du coup. Parce que cette série est particulièrement cool. Et pas mal sombre, aussi.
-Tome 1 :Le Seigneur de la Guerre
-Tome 2 :L’épée légendaire
-Tome 3 : La Vipère géante

Mattiméo :
Ou pourquoi les renards, c’est méchant, l’esclavagisme, c’est mal, et les marrons glacés, c’est bon.
-Tome 1 :Salik le Barbare
-Tome 2 :Le Général Becdacier (Kraaa ! Kraa !)
-Tome 3 : Le Royaume du mal

Solaris :
Où on va voir ce qui se passe du côté du volcan de Salamandastron, et où on découvre les patrouilles de Lièvres, probablement un des types de personnages les plus sympathiques de l’univers (comment ça « identification » ?!).
-Tome 1 :Le Sauveur à tête d’or
-Tome 2 : L’Orphelin maudit
-Tome 3 : Le Jugement du guerrier

Mais aussi : Mariel (une héroine féminine ! Si, si ! Et l’histoire de la cloche de l’abbaye de Rougemuraille), Le Fils de Luc, Joseph, Salamandastron, Les Perles de Loubia (avec des loutres dedans ! Elles sont cool aussi, les loutres), et quelques autres tomes uniques.

Évidemment, quelques années après ma première lecture des livres de Rougemuraille, certains détails qui ne me paraissaient pas choquants à l’époque sautent un peu au yeux … évidemment, toutes les hermines sont méchantes, les chats sont vicieux, les rats sont de méchants marins, et les lapins sont tous loyal bon, les blaireaux gentils et protecteurs. Vous avez compris l’idée, pas de chaotique neutre dans Brian Jacques. Pour les fans de BD, pensez à Blacksad T2 « Artic Nation » !
Si je l’ai lu quand j’étais enfant, j’avoue qu’à l’époque, il y avait pas mal de trucs qui m’avaient fichu un peu la chair de poule (surtout la Vipère Géante et l’affreux Glouradégou !). Et je ne sais pas si à la base c’était vraiment un univers pour enfants.
Toujours est il que je vous recommande chaudement d’y jeter un oeil, si vous aimez les énigmes, vous promener dans la forêt de Mousseray, les aventures épiques, les animaux, les marrons glaçés, le fromage au châtaignes et la tourrrte patate-carrrottes-navets des taupes !
Ayant découvert l’existence d’une série de dessins animés de la série il y a une poignée d’heures, je ne peux pas vous en parler. Mais par contre, si vous voulez me l’offrir en tant que cadeau de Noël en retard … 😉

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :