Skip to content

Mes pires potes

17 novembre 2010

Je ressors du placard une ancienne série, puisque ces temps-ci la chaîne GameOne la rediffuse. Cette série reprend le concept de la collocation idéale que tout le monde rêve. Cette série me fait rire, donc je partage avec vous cette rigolade.
Mes pires potes est apparue sur la télévision française à partir du 9 décembre 2000 au 5 mai 2001 sur Canal+. Cette série propose 20 épisodes de 22 minutes, créée par Nagui, réalisée par Gérard Pullicino. La série est actuellement en 2010 de nouveau diffusé sur GameOne. Ce sont 20 épisodes relatant les déboires de quatre colocataires en banlieue parisienne. Il y a Simon, le propriétaire de la maison, Bounty, un ami amateur de cannabis, Miloud, le parasite obsédé sexuel, et Valérie, l’esthéticienne ingénue.

Simon a hérité de son père une maison située à Joinville (banlieue parisienne). Simon a invité des amis à loger chez lui afin de l’aider à payer les factures de gaz, d’électricité, et autres… Son ami Bounty s’est installé dans la cave de la maison. C’est devenu la chambre de Bounty. Un autre ami à Simon, Miloud, devait rester dormir pour une nuit : cela fait 4 ans maintenant qu’il est toujours là. Il y a aussi Valérie qui partage la maison avec eux.

Ils essayent de cohabiter en respectant des règles qu’ils ont instaurées dès le départ. Les dix commandements:

  1. Tu n’es pas ici chez toi mais chez nous.
  2. Tu ne resteras pas plus de 12, 8, 6 min. aux chiottes.
  3. Tu ne prêteras pas d’argent à Miloud.
  4. Tu rangeras le salon surtout les cassettes pornos.
  5. Tu répondras au téléphone et tu prendras les messages.
  6. Tu ne garderas pas une personne étrangère plus de 3 jours même bonne, sauf dérogation.
  7. Tu soulèveras la lunette avant de pisser puis tu la baisseras.
  8. Tu remplaceras ce que tu finiras.
  9. Tu ne nous feras pas chier.
  10. Seul Simon a le droit de changer un des 10 commandements ou Miloud ou Bounti ou Valérie.

Chaque épisode de la série est drôle avec une thématique qui paraît futile, mais c’est dans la futilité qu’on trouve le comique 😀 Il n’y a qu’une seule saison dans cette série, mais cela a le mérite de ne pas lasser.

Simon Bensimon, interprété par Pascal Elbé, est le propriétaire de la maison et héberge ses amis. Hypocondriaque et anxieux, il est aussi exigeant envers les autres colocataires. Séducteur, il collectionne les conquêtes.

Simon : Bon à Fabien, quelles sont les deux langues parlées en Belgique ?
Fabien : Ah bah y en a qu’une, à ce qu’on dit le belge une fois !
Simon : Oui, eh ben c’est pas ça Fabien. C’est le français et le flamand voilà.
Fabien : Mais n’importe quoi c’est un animal le flamand !
Valérie : Oui c’est vrai ! Il a raison, moi aussi quand on me dit flamand, aussi sec je pense à l’animal.
Bounty : Euh, tu peux lui filer son camembert que je puisse jouer là.
Fabien : Parce que vous jouez avec des camemberts ? Mais c’est dingue, ça doit puer à force !
Simon : Ouais, bon moi j’arrête, j’ai ma dose voilà !
Fabien : Super j’ai gagné hein ! Ah c’est simple ce jeu.

Bounty Garnier:Frédéric Saurel sa passion c’est la drogue, et particulièrement l’herbe qu’il fait pousser dans le jardin de Simon. Son autre activité c’est de dessiner des BDs pornographiques. Il est très souvent déchiré et peut dans ces conditions avoir des excès de violence. Son activité sexuelle est en hibernation depuis très longtemps (1988).

Bounty : Moi une fois, j’ai fait ça dans un restaurant indien, ça faisait 1h que j’attendais la bouffe, j’en pouvais plus.
Miloud : Tu t’es pas fait gauler ?
Bounty : Niet !
Miloud : Et la fille était contente ?
Bounty : Quelle fille ? j’étais tout seul !

Bounty : Moi en 88, je suis sorti avec une meuf qui me fumait toute mon herbe. Je ne me suis pas laissé faire !
Simon : Ah bon ? t’as fait quoi ?
Bounty : Je lui ai mis deux tartes dans sa gueule, ça lui a passé l’envie de fumer.

Bounty : Question géographie à Fabien, quel est le plus haut sommet d’Europe ?
Fabien : Le mont lait !
Miloud : Le mont lait, je le connaissais pas celui-là tiens.
Valérie : Le mont lait, c’est chou ça comme réponse.
Bounty : Ouais c’est chou, mais c’est pas ça. C’est le mont blanc !
Valérie : Allé, une autre question.
Simon : C’est vrai que c’était difficile.

Miloud, interprété par Atmen Kelif, est un personnage veule, puéril, lâche et obsédé sexuel. C’est la tête–de-turc de la maison (Hors-sujet : Pascal Elbé a joué dans le film Tête de turc sorti en 2010). Le nom de famille de Miloud n’est jamais mentionné. Pour se faire des thunes, il est prêt à inventer n’importe quoi. Très fier de lui, ça ne l’empêche pas de se prendre des vestes avec les femmes.

Jean-Denis : Je suis désolé.
Bounty : De ?
Jean-Denis : Du retard, il est 11h05, nous avions rendez-vous à 11h.
Miloud : Ah bah c’est inadmissible, ah ah ah !

Ludo : Je suis désolé, je ne le sens pas. Ouais, il est vraiment trop mauvais ton texte.
Miloud : Pardon ?
Ludo : Écoute, moi je suis comédien ! Le personnage de Miloud, il n’est vraiment pas intéressant, je ne vois pas pourquoi je devrais m’éclater à chaque fois qu’il dit quelque chose.
Miloud : Attend ! Tu ne comprends pas là, le personnage de Miloud c’est quelqu’un de super attachant et ça les meufs elles sont là, elles le sentent.
Ludo : Hop hop hop ! Ton personnage de Miloud c’est un gros bouffon c’est tout !
Miloud : Bon écoute, tu ne discutes pas, tu joues ce qu’on te dit de jouer, et si t’es pas content tu te casses.
Ludo s’en va.
Miloud : Non mais attend ! On ne peut rien dire toi. T’es susceptible ou quoi ? Bon voilà t’es engagé, t’as le rôle. Pour la paye on verra demain.
Ludo : Et il s’appelle comment le film ?
Miloud : Ah oui, l’incroyable Miloud !

Valérie Boulard, interprétée par Aude Thirion, apporte sa touche féminine à la maison. Surnommée « Valou », elle est esthéticienne ; Sa passion c’est les hommes, dont ses relations sont toujours extravagantes : Soit ses partenaires ne l’intéressent pas, soit ils ne sont pas intéressé.

Valérie : Tu vas voir, je t’ai préparé une petite sélection littéraire dont tu vas me donner des nouvelles. Tu lis à haute voix, j’adore t’écouter.
Fabien : Son corps ferme et brûlant se mit à onduler sur le mien, et je voyais la sueur perlait sur sa poitrine d’ambre, c’est alors que..
Valérie : T’arrêtes pas !
Fabien : Je suis troublé là !
Valérie : Oh oui ! Je suis troublée !
Fabien : Mais il y a une mauvaise concordance de temps. Monta c’est un passé simple et il eut été plus astucieux d’utiliser un subjonctif.
Valérie : …
Fabien : Mais tu comprends rien toi. T’as vraiment pas le niveau toi, laisse moi lire tranquille !

Bonne colocation à tous 😉

Publicités
5 commentaires leave one →
  1. Lien Rag permalink*
    17 novembre 2010 10:09

    Ça a l’air sympa ; c’est marrant, j’en avais jamais entendu parler !
    Je vais essayer de me les procurer, rien que pour voir Pascal Elbé avec une tête de gamin 😀

    (Ceci-dit, les histoires de collocation c’est une valeur sûre, je pourrais écrire plusieurs saisons rien qu’avec mes expériences personnelles).
    Hé, J’invite tout le monde à écrire ici ses pires souvenirs de collocation 😀
    (Je connais déjà le pire souvenir de la colloc de Makuchu : la vision de la vaisselle ce matin-même ^^ )

    • 17 novembre 2010 10:27

      Ah ah, j’ai fait une coloc dans ma vie, et on se parle plus :p

  2. Makuchu permalink
    18 novembre 2010 19:23

    Je prends peu de risque en disant que ma coloc est largement résistante à une pauvre petite vaisselle pas faite de rien du tout… faudra bien plus pour le pire souvenir ! (mais on cherche, on cherche… et on ne trouve pas, c’est ça qui est cool ! – Même si elle a en sa possession une cocotte tueuse -)

  3. 18 novembre 2010 21:59

    Ma pire expérience de colocation ? Je vous l’épargne, mais la meilleure, c’est quand même de rentrer chez soi et de constater que la vaisselle s’est faite toute seule ou que la poubelle a pris ses petites pattes pour descendre l’escalier comme une grande. Aaah, le bonheur.

  4. Lien Rag permalink*
    19 novembre 2010 13:42

    Bon, alors je commence. Techniquement ça n’est pas arrivé à moi, mais à un pote qui était dans la même résidence (Makuchu, tu le connais bien).
    Alors qu’il a partiel le lendemain et qu’il s’est couché tôt, un de ses collocs rentre bourré vers 3h du matin. Problème, ledit colloc a envie de vomir, mais il a également envie de déféquer. Or les toilettes n’ont qu’un trou, il faut donc faire un choix (j’appelle désormais cela le dilemme MRK).
    L’histoire est drôle en elle-même, mais mon pote en question se lève le matin, stressé pour son exam, trouve son colloc en vrac devant sa porte, qui lui dit « j’crois que j’me suis fait dessus », et découvre les nombreuses traces marrons sur les murs du couloir. Il a donc du faire un ménage salutaire avant d’aller passer son partiel, non sans avoir pris des photos avant, ça peut servir 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :