Skip to content

Ces mangas à relire …

14 septembre 2010

Quand j’ai découvert les mangas, il y a une bonne dizaine d’années (oon razeunit pas les enfaaants *voix chevrotante), ça a été comme si on multipliait par deux l’espace possible de la découverte en BDs. En effet, voici l’autre pays de la BD (ou alors nous, on est l’autre pays du mangas, c’est selon, et c’est pareil en fait). Donc pleins de nouvelles BDs pour petits et grands, pour filles et garçons, à découvrir.

Car la première chose à savoir dans les mangas, c’est que vous ne lirez pas n’importe quoi selon votre genre, âge et catégorie sociale… à l’origine. Car, finalement, je ne sais pas si c’est la même chose au Japon, mais en France peu nombreux sont ceux qui s’arrêtent à la classification des genres…

J’avais envie de faire ici une liste non exhaustive et ultra arbitraire des mangas que j’ai aimés (et choisi de garder). Allez, on va dire que, si dans la liste proposée, vous choisissez d’en lire un, j’aurai pas perdu ma soirée à écrire devant un PC… après mes 10h de boulot devant un PC… (Si chuis myope, c’est de votre faute d’abord !)

  • Le premier, celui qui d’aspect ne ferait pas peur à un renard à neuf queues : le mélancolique Solanin qui a été un coup de cœur.
  • Je passerai ensuite sur City Hunter ! Siii, vous connaissez déjà, en fait ! Nicky Larson ! (Ryo Saeba de son vrai nom, c’était encore l’époque où on se croyait obligé de franciser l’œuvre pour qu’elle puisse se vendre.) Le tombeur de ces dames roi de la gachette ! Petite, ce dessin animé m’énervait plutôt. (Ça y est, j’ai le générique dans la tête… Pas vous ?) Je voyais pas trop l’humour de cet espèce de pantin et de son corbeau qui faisait croa en laissant des pointillés derrière… Et puis j’ai grandi, et une amie trop forte (fayotage…) m’a offert sa collection… J’ai tout lu d’une traite (quitte à acheter les manquants sur Ebay pendant les heures de boulot…). Et j’ai enfin compris que c’était drôle, fun, et même un peu profond des fois… Ou alors je suis devenue tout simplement vachement plus sensible à l’humour salace en grandissant… Bref, je conseille, et également la suite Glass Heart, dans un genre plus larmoyant. À noter également que l’auteur, Tsukasa Hojo a également à son actif une série assez délire et touchante sur une famille de travestis, Family Compo. Et bien sur, il y a Cat’s Eye également (héhé, ce coup-ci, vous l’avez le générique en tête ?).
  • Pour continuer dans le « shonen » (ND : mangas pour garçons… exclusivement ? Beeuh, po juste !), voici de Torû Fujisawa le Great Teacher Onizuka, GTO pour les intimes ! Les aventures d’Eikichi Onizuka, 22 ans, toujours puceau, prof complètement déjanté et atypique, le seul capable de rendre le sourire à des têtes de mules d’ados de 14 ans décidés à détester tous les profs qui leur seront assignés.
  • Plus sérieux, dans un genre que beaucoup n’imaginaient pas capable des mangas (élevés au Club Dorothée, ça laisse des traces…), il y a Jirô Taniguchi avec son poignant Quartier lointain où un homme adulte retombe en enfance et en profite pour mieux comprendre son père, qui lui a toujours échappé… Les récits de Taniguchi sont centrés sur les interrogations sur la vie, les relations aux autres, la vieillesse, l’abandon, le bonheur. Ses histoires sont touchantes aux larmes (oui, je suis très sensible), toutes calmes, toutes douces… À citer particulièrement le « Journal de mon père » et « L’Orme du Caucase« .
  • Toujours pour varier les genres, il y a les thrillers avec en particulier Monster de Naoki Urasawa et surtout 20th Century Boys, dans lequel un groupe de jeunes trentenaires découvrent qu’un de leurs anciens camarades de primaire a décidé de détruire le monde. Dit comme ça, ça fait simpliste. Une vraie histoire pour gosses. C’est une histoire pour gosses… mais qui menace l’humanité toute entière. Un seul bémol sur cette série qui a été pour moi la première que j’ai achetée avec mes sous-sous dans la catégorie mangas (en un mois, et encore étudiante… le suspense fait pas bon ménage avec le budget) : l’histoire s’essouffle sur la fin, qui n’est d’ailleurs toujours pas achevée… dommage. Par contre, l’auteur vient de sortir le début d’une nouvelle série, qui reprend le mythe d’Astro (le gentil robot ! – oui, comme Nono, mais un autre…).
  • Toujours dans les thrillers, que j’aime bien, mais moins que les 20th Century Boys, il y a Détective Conan. C’est simple, ça vide bien la tête, et c’est beaucoup mieux en manga qu’en dessin animé.
  • Retour au shonen, mais celui-là, je le classe quand même un peu dans les shojos (qui sont…? devinez…? les mangas pour filles), il s’agit de Love Hina de Ken Akamatsu. Une histoire simple d’étudiant louseur entouré de belles filles toutes folles de lui… La revanche pour les boutonneux dépressifs ! Mais avec des histoires bien sympas, et une découverte du Japon qui vaut bien un guide touristique.
  • Toujours dans le shonen mais où le héros est tout-gentil-mignon-tout-plein que je le classe en shojo : i »s de Masakazu KATSURA, un peu le même type d’histoire : un gentil lycéen complètement amoureux de sa voisine de classe. C’est tout mignon, et les dessins sont superbes !
  • À force de parler de shojos, je suis obligé de citer celui qui est considéré comme le produit phare du genre : la série Nana… sur laquelle je dirai pas grand chose car je n’ai lu que quelques tomes… à suivre ! (Ou dites-moi ce que vous en pensez…)
  • Et pour finir… les animes ! (Animes = dessins animés japonais, en gros… Oui, le Club Dorothée était un repaire d’animes, mais c’était encore et toujours à l’époque où il fallait quand même faire un minimum coller les exportations japonaises sur le français…) Les animes donc ! Après une résistance sans faille pour ne pas regarder Naruto pendant mes études (broaf ça avait pas l’air terrible, ça crie, ils disent toujours la même chose…), je m’y suis finalement mise pendant une période de chômage… et depuis, je suis toujours… (Aurais-je été contaminée par quelque chose de bizarre ?) Bref, en fait, Naruto, c’est très bien. Il faut juste passer sur le fait qu’il ne se passe quasiment rien dans un épisode de 20 min (2 min d’action, 10 min de flash-backs, 8 min de chanson et de trailers), et éviter les fillers, et c’est parfait ! (Bref, le chômage est vraiment la bonne période pour s’y mettre.) Côté histoire, Naruto est un jeune ninja débordant d’énergie qui a 3 points particuliers : orphelin, il abrite un démon renard à 9 queues dans son corps, et il n’abandonne jamais. (Et oui, le dernier point est bien plus important que le 2e …) Autre anime que j’ai suivi avec plaisir : Full Metal Alchimiste. Deux frères surdoués en alchimie essayent de récupérer leurs corps (ou les morceaux) qu’ils ont perdus lorsque tout jeunes, ils ont essayé de faire revivre leur mère. Bon okay, je me rends compte que j’ai cité presque que du shonen, comme quoi, les classements, c’est vraiment n’importe quoi !

Bref, à vous de jouer maintenant !

Advertisements
12 commentaires leave one →
  1. Macguyre permalink
    15 septembre 2010 14:59

    Oh, un post sur les mangas, ca faisait longtemps.

    J’aime beaucoup la plupart de ce que tu as cité, mais il faudra que je jette un oeil à Quartier lointain, je ne connais pas celui la. Je reste sceptique concernant Naruto par contre, mouais.

    A noter, la (seconde) version anime de FMA (qui est vraiment un univers que j’adore) a été mise à disposition légalement sur dailymotion en vostf par dybex (l’éditeur) au fur et à mesure de la diffusion au Japon. Si vous êtes curieux, vous pouvez vous jeter dessus, ils y sont toujours. 🙂

    Ta liste manque un peu de SF, du coup j’aurais tendance à y ajouter Ghost In The Shell.

  2. 15 septembre 2010 15:16

    C’est vrai pour Ghost in The shell, mais comme je l’ai vu qu’une fois il y a loooongtemps, et avec une tâche rose au milieu de l’écran pour ne rien arranger, du coup je connais pas assez pour en parler, contrairement à ceux-ci… mais regardez-le les gens ! (et expliquez moi après …)

  3. stef808 permalink
    15 septembre 2010 17:28

    Eheh je suis pas trop manga… mais là, une vague de nostalgie s’est tout de même emparée de moi et je suis allé matter le générique de Nicky Larson (désolé mais le titre français me plaît plutôt 😉 ) et ça m’a bien éclaté ! 😀

  4. DeD permalink
    15 septembre 2010 17:54

    Je plussoie pour Naruto et FMA.

    Pour Naruto, à mon avis, la caractéristique de cet animé, c’est le nombre de coups avec lesquels le mangaka joue : de nombreux éléments qui semble anodins à première vue prennent une importance énorme 10, 50, 100 épisodes plus tard (voire plus). Non, il ne peut s’agir que d’un mec habile qui retombe sur ses pattes, c’est mieux fait que ça : il a vraiment mis en place des choses très tôt, ça donne un cachet énorme à l’animé, par exemple par rapport un shonen nettement plus basique comme Bleach.
    Pour le rythme, tu n’as clairement pas tort, mais je dirais que ça s’améliore très nettement depuis le début de Naruto Shippuden.
    A noter : KANA devrait bientôt acheter les droits pour le simulcast (qui sera payant, au contraire de Dybex), donc le fansub va s’arrêter ou au moins ne plus avoir pignon sur rue. Que ce soit pour les fansubs qui subsisteront ou pour KANA, ce qui est probable c’est que nous serons nettement perdants en qualité par rapport à ce que peuvent sortir actuellement DB-FR ou Mirage-team, par exemple. Sniff.

    Pour FMA, un conseil, faites l’impasse sur la 1° version, passez direct à FMA BH, qui est bien meilleur et très proche du manga. Le scénar est très propre.
    Concernant les VOSTFR mises à disposition par Dybex, c’est une très bonne initiative, je déplore juste qu’une boîte privée n’égale pas le niveau de qualité atteint par des bénévoles C’est pas mauvais, mais pas bon non plus. C’est légal, au moins, vous me direz. Certes.

    Concernant GTO, je n’ai pas lu le manga, mais l’animé tient la route (en VO, bien sûr).

    (au passage, va falloir que je me remette à faire des articles, sinon je vais me faire virer 😉 )

    • Macguyre permalink
      16 septembre 2010 13:07

      « Pour FMA, un conseil, faites l’impasse sur la 1° version, passez direct à FMA BH, qui est bien meilleur et très proche du manga. »

      Je suis d’accord pour le « plus proche du manga », normal vu qu’il n’était pas complétement écrit à l’époque de la première série. Pour le « bien meilleur » par contre, bof… Différente serait plus adapté, j’ai beaucoup apprécié cette version également.

      Je la préfère même à l’autre sur certains points, par exemple la vision des homonculus qui est beaucoup plus proches des alchimistes que dans BH. Ou le début, beaucoup plus étalé en nombre d’épisodes, qui pose un peu mieux l’univers à mon avis.

      • DeD permalink
        16 septembre 2010 18:10

        Rah, désaccord ! Le scénario devient bateau quand il diverge du manga. Ca devient un shonen classique, sans envergure, un peu bancal et inachevé.

        On ne peut pas prétendre impunément reprendre un scénar en route et faire mieux que le mangaka pour la suite, alors que lui sait où il veut en venir dès le début, au moins dans les grandes lignes.
        Rien ne les obligeait à faire un animé avant la fin du manga, je ne vois pas en quoi ça leur fournirait une quelconque excuse. Vouloir se démarquer du scénario originel, pourquoi pas à la limite, mais alors il faut assurer, et je n’ai pas trouvé que c’était le cas. Franchement, les histoires de famille abracadabrantesques, ça va bien un moment …
        Je précise que, n’ayant pas lu le manga, je n’ai pas d’idées préconçues sur ce que devrait être son adaptation.

        Par contre, pour adoucir un peu mon propos, je trouvais les graphismes de FMA légèrement plus aboutis, notamment au niveau des personnages principaux, mais ce n’est pas suffisant, loin s’en faut, pour rééquilibrer la balance, en ce qui me concerne.
        Ah, si, autre chose, le concept de l’origine de l’alchimie était assez bien trouvé dans FMA, j’admets, dommage qu’ils ne l’aient pas assez exploité et étoffé.

        Enfin bon, chacun ses goûts, j’imagine que tout ça doit être assez subjectif.

  5. platypus permalink
    15 septembre 2010 23:15

    Nicky Larson, le seul manga fendard avec du Chopin dedans (si si, le nocturne n°20 est récurrent), celui qui a été l’idole de tous les enfants nés dans les années 80 !!! Ryo Saeba, ça claquait moins, et le générique français est quand même vachement mieux…

  6. 16 septembre 2010 06:54

    Vous l’avez voulu, vous l’avez :

    • 16 septembre 2010 13:14

      Aaaah ! 🙂
      Mes enfants, c’est la classe, le générique de Nicky Larson ! J’aimais beaucoup beaucoup le dessin animé quand j’étais petite (ça passait juste après Olive et Tom et Princesse Sarah !). En attendant, quand j’ai découvert plus tard la version euh _originale_ on va dire, j’étais un peu déçue ^^

      • Platypus permalink
        18 septembre 2010 17:21

        Pourquoi, il y a un peu plus de sang et de scènes sous la douche, c’est tout^^

  7. 16 septembre 2010 14:37

    Tu cites d’excellents titres de mangas (la plupart de mes 10 meilleures lectures je dirai même) mais tu peux encore ouvrir bien grand tes horizons niveau animes :p

    Je te conseillerai peut-être juste d’essayer de lire du Adachi un jour. Aussi Yotsuba : les p’tites aventures bien marrantes d’une gamine de 5 ans. Ou encore Le nouvel Angyo Onshi qui reste à mon avis le manga d’heroic fantasy le plus abouti .

    • 16 septembre 2010 20:03

      Je note, je note … je suis bien consciente que j’ai lu peu de nouveau titres depuis que j’ai fini l’école … va falloir y remédier (aux mangas et animes, pas à l’école …)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :