Skip to content

Toy Story 3 : To Infinity and beyond !

27 juillet 2010

Amis restés à Paris, ou à vous, qui vous ennuyez à la plage parce qu’il pleut, ou toi, cher lecteur coincé chez mamie avec pour seule distraction le ciné du coin…omg on se croirait dans une pub TF1.
Toutes mes confuses, reprenons.
Je suis allée voir il y a quelques jours, quatre pour être précise et même que je n’ai pas mangé de glace parce que je suis arrivée en retard un des films qui fait péter l’amusomètre au box office en ce moment. J’ai nommé Toy Story 3.

Souvenez-vous, quand vous étiez gamins (comme moi), ados (comme les autres auteurs du blog), ou déjà adultes (comme Lien Rag) il y avait Woody le cowboy et Buzz l’éclair ! Pour ceux qui ont vécu dans une grotte, Toy Story raconte l’histoire des jouets d’Andy. Ils s’animent quand il n’y a pas d’humains dans les parages, et sont embarqués dans de grandes aventures (sinon, what’s the point ?).
Je dois dire que j’étais jeune quand les deux premiers Toy Story sont sortis, donc j’avais de vagues souvenirs des personnages en arrivant au cinéma l’autre jour. Enfin, j’ai surtout retenu mes préférés…

A savoir, les trois petits martiens. Qui sont complètement décérébrés, mais tellement mignons.
Slinky, le chien extensible dont j’aime beaucoup la voix. Le dinosaure vert complètement anxieux est rigolo aussi, même s’il était moins niais dans mes souvenirs. En attendant, quand j’étais petite, je voulais devenir un dragon. Donc bon, lourd passif quand même.
Woody le Cowboy, et puis Buzz l’éclair, évidemment. Ils n’ont pas changé, par contre Andy a grandi, et part à l’université.

La douloureuse période de tri avant déménagement est arrivée (comme quoi, ils font tout pour faciliter l’identification aux personnages dans les films ><« ), et Andy doit vider aussi son coffre à jouet. Nos héros, avec même ceux dont je me souvenais moins bien comme Mr et Mme Patate, la cowgirl et son cheval, le conchon tirelire (Dr Evil Porkchops, et là au bout de deux minutes de film c’était foutu, j’étais pliée en deux sur mon siège), et une Barbie se retrouvent donc en route pour Sunnyside.

Comme d’habitude, je dééééteste les spoilers, mais il y a quelques scènes qui m’ont faite me gondoler sur ma chaise comme un petit baleineau. Pas que je sois très bon public, mais le film est truffé de gags, autour d’une histoire pas trop mal ficelée, où même si ça finit bien (pas question de déprimer des hordes d’enfants, quand même !), il y a quand même une bonne couche de doux-amer et où on se dit avec la larmichette à l’oeil que grandir, ça pue.

Evidemment, moments à se pisser dessus tellement c’est drôle….des touches hispanisantes pour Buzz et Mr Patate (Lib, j’ai pensé à toi ^^), les martiens (« The cluuuuuuuutch » <3), et une scène de tout début de film qui est absolument fabuleuse. Le couple Ken / Barbie est juste hilarant, et évolue de manière tout à fait imprévisible ^^
Après, pour les gens étranges comme moi qui aiment éplucher les références des films, on y trouve un peu de tout. L’ours Laslo m’a violemment fait penser à James Bond (pas Bond, James Bond, mais d’autres personnages …duh), il y a un Totoro dans le film (je vous dit pas, j’ai failli bondir sur mon siège et hurler), et puis plein d’autres trucs comme les films de SF (Stargate et Star Wars pour ne pas les nommer) ou Lucky Luke et autres cowboyeuseries (obv).

Donc, si vous avez besoin de vous détendre et de rigoler un coup, vous savez où aller…
Oh, et puis, si vous ne vous souvenez pas trop trop de l’histoire des deux premiers c’est pas spécialement grave, on se repère somme toute assez bien (puisque les personnages sont en quelque sortes « presentés » au début du film …). Et puis c’est pas comme si c’était non plus le film intello de l’année 😉

Advertisements
3 commentaires leave one →
  1. Lien Rag permalink*
    28 juillet 2010 07:14

    Souvenez-vous, quand vous étiez gamins (comme moi), ados (comme les autres auteurs du blog), ou déjà adultes (comme Lien Rag)

    Ah, je me souviens encore du premier Toy Story, il est sorti le jour de mes 40 ans… Aujourd’hui, dans ma maison de retraite, je ne pensais plus voir encore un Toy Story avant la mort… Je n’ai pas connu autant de joie depuis au moins la libération ! 🙂

    • playne permalink
      28 juillet 2010 13:04

      Ils ont été sympas quand même d’égayer tes vieux jours 😀

Trackbacks

  1. Playne’s mood of july « Culture's Pub

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :