Skip to content

Ma BD du moment (10) – Loveblog par Gally & Obion

17 juin 2010

Continuons de faire monter la température dans ce pub… Place à l’amouuur, le vrai, celui avec des morceaux de sexe dedans. Celui de Gally et Obion, deux dessinateurs talentueux, séparés à leurs débuts par des distances infranchissables. Tel une Georges Sand et un Alfred de Musset des temps modernes (personnage qu’il reprennent d’ailleurs), ils se mirent à correspondre. Mais dessinateurs de leurs états, ils échangèrent des BDs. Qu’ils finissent pas mettre en ligne pour en faire un blog BD. Qui reçut un succès plus que mérité. Et qui grandit pour devenir un album, reprenant quelques histoires du blog (mais attention, entièrement redessinées, c’est trop facile sinon, nous sommes ici en présence de perfectionnistes !), et surtout un grand nombre d’inédites.

  • Ping-pong blog

L’album, comme le blog, fonctionne sur le principe de « ping-pong » (graphique) : l’un des protagoniste poste un message, l’autre le trouve et lui répond en conséquence. Cela peut être un premier baiser, une petite pique, un fantasme, une inversion de rôle, une prise de bec, un striptease, les difficultés de l’amour à distance au masculin et au féminin, les contes de fée à l’épreuve de la vie moderne

  • Prise de bec et sexe emplumé

Le couple se représente sous les traits de volatiles à plus au moins long becs (et plus ou moins habillés), un peu dans le style de Donjon (dont Obion est le dernier des dessinateurs de la période Crépuscule ! Ceci explique peut-être cela, quoique j’en mettrais pas ma main à couper…). Cela donne un côté un peu jeu de masque ou de rôle à l’univers particulier de cette BD. Les  auteurs peuvent plus facilement jouer avec leurs « avatars », accentuer la caricature ou les faire plus « sexy » 😉

  • Les oiseaux sont chauds…

Il faut donc se rappeler qu’à l’origine, les histoires ne sont pas faites pour nous, pauvres voyeurs. Nous entrons là dans l’intimité d’un couple qui se dévoile à l’autre, dans leurs désirs, leur tendresse, leurs fantasmes. L’album est cru, tout en spontanéité et en fraîcheur. Le sexe est élevé au rang d’art. (Et oui, c’est normal après tout… Le kama-sutra est aussi un livre d’art, non ?) En clair, c’est du brut de décoffrage sans chichis : sexe, sexe, fellation, sexe, sodomie, sextoys, re-sexe, et on recommence !… Et c’est une façon tellement adorable de parler d’amour et de sentiments. Car ils s’aiment, ça se voit ! (Et à priori ça se sent, aussi…)

Après, tous le monde est pas obligé de faire pareil… (Je suis pas sûre que beaucoup de garçons soient dingues du léchouillage d’orteils transpirants et d’aisselles poilues), mais justement cet album est une invitation à ce que chacun trouve l’amour et les petites perversions qui vont avec…

Ah, et puis oui : en plus c’est super drôle…

Petite précision : j’ai délibérément préféré illustrer l’article au travers de liens vers les notes du blog inspirateur de la BD, car j’assimilais à du pillage de prendre des copies d’écrans d’un blog aussi sympa que divertissant (et imaginatif…)

• LoveBlog de Gally & Obion, éditions Delcourt, 15 euros

Publicités
5 commentaires leave one →
  1. Lien Rag permalink*
    17 juin 2010 12:40

    C’est sympa mais parfois ça va assez loin… Les parties « odeurs », faut avoir le coeur accroché 🙂
    Je me suis bien marré, et je reprécise que la BD a 50% d’inédits

  2. playne permalink
    17 juin 2010 18:01

    Je viens de passer une heure à effeuiller le love blog…absolument excellent !
    Par ailleurs, je signale également que leur webradio est extra aux deux lovebirds, jetez-y une oreille 🙂

    • Platypus permalink
      17 juin 2010 18:20

      Ploune ! Je craignais qu’on t’ait perdue ! Où sont les désormais fameux clips qu’on ne voulait pas voir ?

      • 18 juin 2010 18:32

        Ventile Platypoux, ven-ti-le. Je ne suis pas morte, juste un peu zombifiée 🙂

        Hellfuckingmémoire oblige, j’ai dû un peu lâcher le ouaibe pour boucler le bouzin à peu près dans les temps.
        Mais à partir d’aujourd’hui, c’est fini, et je reviens sévir le mercredi dans tes yeux et tes oreilles 😉
        Oh, et de nouveaux articles sur les bisounours sont à venir, aussi.

      • platypus permalink
        20 juin 2010 21:57

        Ah voilà bien une nouvelle qui m’emplit de joie, Plonc, sachant que je dois aussi faire des mémoires à la thon. Ca égayera le mercredi ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :