Skip to content

XTC-Mummer

1 juin 2010

Élaborer une musique Pop, héritée des Beatles et des Kinks,  qui combine à la fois évidence mélodique et expérimentation harmonique et rythmique, voilà qui n’est pas courant. Pourtant XTC la pratique depuis  plus de trente ans. Cela dans une indifférence relative mais avec le soutien indéfectible, à travers le monde, de quelques accros à leur potion magique !

Issu de la scène punk anglaise en 1978,  ce groupe a rapidement montré une grande originalité qui s’est épanouie au fil d’albums foisonnant d’idées musicales saugrenues, de mélodies imparables, d’arrangements audacieux, et de rythmiques complexes. Il y a sans doute plus d’inventions dans un morceau d’XTC que dans bien des albums entiers d’autres groupes !

Parmi une œuvre singulière où fleurissent  plusieurs très grands albums, MUMMER paru en 1983, n’est sans doute pas le plus « célèbre » de leur discographie, mais il possède des charmes qui devraient permettre au néophyte d’y succomber.

A dominante acoustique,  les chansons écrites par Andy Partridge et Colin Moulding  atteignent une grâce et une légèreté que l’on pourrait qualifier de pastorale, tout en gardant une part d’étrangeté et de mystère. Constamment les sens de l’auditeur sont maintenus en alerte, chaque sonorité  participe d’une architecture subtile où mélodies, harmonies et rythmes chatoyants se combinent en un ensemble unique. Bref une musique d’orfèvres dont on ne se lasse jamais.

Et, en ces temps de pouvoir d’achat  en berne, vous ferez une économie substantielle (pour ceux qui « achètent  »  encore de la musique) en investissant sur un disque qui vous accompagnera fidèlement des années sans qu’un morne ennui ne vous gagne ! Ce qui vous en conviendrez  n’est pas si fréquent que ça !!!                      

Musiciens :
Andy Partridge :   Guitare et chant
Colin Moulding :   Basse et chant
Dave Gregory :     Guitare et claviers
Terry Chambers
: Batterie

Morceaux :
1: Beating of hearts 4’01– 2: Wonderland 4’43 – 3: Love on a farmboy’s wages 3’58 – 4: Great fire 3’47 – 5: Deliver us from the elements 4’34 – 6: Human alchemy 5’11 – 7: Ladybird 4’32 – 8 In loving memory of a name 3’16 – 9 Me and the wind 4’16 – 10 Funk pop a roll 3’01

Méritent le détour : Drums and wires (1979) / English settlement (1982) / Skylarking (1986) / Oranges and lemons (1989) / Nonsuch (1992) / Apple venus volume 1 (1999)

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :