Skip to content

Flower by JIL

9 mars 2010
Si vous avez vu la pub « Flower By Kenzo », je suis sûre que vous vous demandez qui est l’interprète de la chanson qui est diffusée. Sinon, vous n’êtes absolument pas obligés de quitter cette page, bien au contraire ! Le titre de cette chanson est donc « The Wanderer » par Jil Is Lucky.

JIL est l’acronyme de Jil Is Lucky bien sûr, mais est également le (vrai) prénom du chanteur de ce groupe français.
.
.
L’artiste fait ses premiers pas sur scène grâce à son frère qui n’est autre que Bensé. Dès ses 12 ans, il accompagne Ben en concert et va même jusqu’à se cacher pour éviter la police. Eh oui mon p’tit, tu peux pas traîner dans un bar à 12 ans !

.

.

..Jil ne sévit pas tout seul : il est accompagné par The Memphis Deput(i)es. Le groupe est formé de musiciens rencontrés lors de voyages aux États-Unis, en Algérie, en Allemagne… Chacun est affublé d’un pseudonyme : ainsi, à la guitare et la basse nous avons Superschneider, La Vega (qui n’est autre que Bensé) à l’harmonica, The Steamroller au violoncelle et The Black Rabbi au saxo et aux percussions.

.

.La pochette de l’album peut surprendre voire déranger. Quatre personnages en collants flashy représentant des hommes de religion, ça ne laisse pas indifférent. Chacun des musiciens entourent un Jil « perdu » au milieu de plusieurs religions, plusieurs cultures. Loin de vouloir provoquer, Jil veut simplement exprimer son opinion sur le sujet « J’ai noté un regain du religieux bizarrement à l’ère de la modernité la plus totale. Regain du communautarisme, du fondamentalisme. J’ai voulu mettre l’accent sur le côté absurde de la religion, des conflits religieux. », déclare-t-il.

Leur premier album, éponyme et tout en anglais, sort en mars 2009. Il  est composé de mélodies entraînantes pop/folk, sur des sons  de guitares et de cordes plus classiques comme le violoncelle.

C’est de la pop. Il n’y a pas de pop en français, ni de folk en français. À partir de là, quand on aime cette musique là, on fait ça dans les règles de l’art !

Les textes sont  pour la plupart autobiographiques notamment celui de « I may be late » , il ne s’en cache pas, la ponctualité n’est pas son  fort ! On y retrouve aussi des sonorités tziganes sur le titre « Judah Loew’s Mistake » . En écoutant cet album, on a envie d’évasion, de marcher pieds nus dans l’herbe ou dans le sable le tout accompagné d’une petite brise.

Dans le rock indé, il faut se faire chier, faut tirer la gueule et se prendre au sérieux. Nous on rigole, on déconne, on fait du rock indé mais bon, on ne se prend pas au sérieux.

Jil rend également hommage à ses origines à travers le titre « Sidi Bel Abbes » . Ce sont sa culture personnelle et sa culture musicale ainsi que les différents voyages qu’il a faits qui font l’originalité de la musique qu’ils nous proposent. À cela s’ajoute également la diversité apportée par les musiciens du groupe qui viennent des quatre coins de la planète : le violoncelliste vient de Prague, le guitariste est berlinois, Jil et Bensé sont de Sidi Bel Abbes en Algérie et le percussionniste vient de Harlem.

.

Mon titre préféré restera sans hésiter « Hovering Machine » : dernière piste du CD qui nous livre près de onze minutes de pur bonheur où se mêlent la voix douce de Jil et de magnifiques envolées de guitare !

Un petit aperçu de son talent lors d’un live @ Taratata

A écouter d’urgence et certainement à voir en concert le 7 avril 2010 à La Cigale !

Le single The Wanderer est téléchargeable  **gratuitement** sur leur myspace.

Egalement pleins d’autres infos sur le site

Advertisements
20 commentaires leave one →
  1. Syracuse Cat permalink
    9 mars 2010 11:31

    Merci, Vans, ça a vraiment l’air sympa !

  2. Oui permalink
    9 mars 2010 14:22

    Le 7 avril 2010 je serai plutôt au pays des cigales 😉 Très chouette disque au demeurant, donc écoutez-le d’urgence comme dirait Vans !

  3. Lien Rag permalink*
    9 mars 2010 14:25

    Mais ça déchire !
    Ya un petit côté Yodelice, on s’attendrait presque à avoir du Ayo après (private).

    • vans permalink
      9 mars 2010 14:37

      J’y vois aussi un petit côté Kwoon par moments 😀

      • Lien Rag permalink*
        9 mars 2010 18:59

        En effet, ya de supers bons titres, carrément rien à voir avec le reste de l’album mais ça déchire !

        Sinon, JIL est donc un acronyme récusif, comme WINE ! (désolé)

  4. Sablaetis permalink
    9 mars 2010 20:27

    Si j’avais su j’aurais écouté mon prof de guitare (dont ce sont les potes…), et j’aurais écouté mieux plus tôt !

    Tu vas au concert Vans ?!

    • vans permalink
      10 mars 2010 08:48

      A mon très grand regret, je ne pourrai pas aller au concert 😦 Je rentre le jour-même de vacances et à une heure où ce sera terminé, SNIF !

    • Lien Rag permalink*
      10 mars 2010 10:37

      Ah, bah c’est pour ça que certaines chansons me rappelaient qquechose ! A l’époque j’avais de suite trouvé ça bien, et je regrettais qu’ils n’aient pas sorti de CD [à pouvoir télécharger, vilain moi].
      En tous cas merci Vans, j’ai (re)découvert ça grâce à toi hier AM, et l’ai commandé sur amazon hier soir.. Pas mal comme Time-to-pocket*, non ?

      (*un dérivé perso du « time to market » ^^)

      • vans permalink
        10 mars 2010 13:25

        De rien, de rien 😉

  5. vans permalink
    10 mars 2010 13:57

    Petit up avec les liens de leur site et du myspace !

  6. jmavous permalink
    15 juin 2010 15:17

    Quelqu’un connait-il le nom de la chanteuse qui harmonise Jil sur les refrains de The Wanderer ?

    Merci

    • Lien Rag permalink*
      15 juin 2010 18:10

      Elle s’appelle « Jane » (tout court). C’est la muse, l’âme sœur (et sans doute la copine) de Jil.

      • jmavous permalink
        15 juin 2010 20:19

        Merci d’avoir répondu si vite!
        Ne connaitriez-vous pas son nom de famille? Est-elle créditée dans un autre album, un morceau particulier, ou envisage-t-elle une carrière solo?
        Désolé pour toutes ces questions, mais son timbre m’a profondément ému et je cherche d’autres morceaux auxquels elle aurait pu contribuer.

      • vans permalink
        15 juin 2010 21:02

        J’ai cherché un peu partout sur le net et je n’ai pas vu de nom, juste Jane… Il veut la garder pour lui on dirait.

    • vans permalink
      16 juin 2010 09:09

      En cherchant un peu plus loin, son nom de scène serait « Sweet Jane », elle a un myspace (peu fourni) http://www.myspace.com/linois 😉

      • jmavous permalink
        18 juin 2010 20:55

        Merci pour tes recherches.
        C’est dommage qu’elle ne se fasse pas davantage connaître, elle a vraiment une voix magnifique.

  7. vans permalink
    15 juin 2010 19:44

    Pour info, ils seront Place Denfert Rochereau / Plateau Fair pour la Fête de la Musique, lundi prochain

  8. vans permalink
    2 décembre 2010 09:45

    Casino de Paris J-7 !!!!!!!!!!

Trackbacks

  1. JIL was happy au Casino de Paris « Culture's Pub

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :