Skip to content

La pub du dimanche soir (17)

21 février 2010

Les pubs Volkswagen, c’est en général assez réussi. Surtout quand c’est Bill Bernbach, grand publicitaire américain qui révolutionna le genre. La recette ? Jeux de mots, effets sur l’actualité, et surtout, trouvailles créatives reposant sur le décalage et sur les véritables préoccupations des téléspectateurs. En print aussi, d’ailleurs, les publicités de la marque sont très bonnes. Voici un jeu sur le prix de l’essence :

Et en cadeau, parce que je vous aime bien, une pub print de la même marque, sur le modèle qui a fait son succès : une photo, et une expression courte pour créer le décalage.

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :