Skip to content

Ma BD à lire et à relire (8) – Lune de guerre de Hermann & Van Hamme

30 décembre 2009

Aujourd’hui, c’est recyclage des vieux cadeaux de Noël, pour rester dans l’ambiance ! (Ben oui, les vieux, il parait que maintenant, c’est trop compliqué pour mon petit papa de me trouver un BD intéressante, sympa et que j’ai jamais lue 😉  ). L’avantage, c’est que je peux vraiment sélectionner un album que j’ai aimé… Ce sera donc un « one-shot » d’Hermann et de Van Hamme (reçut à Noël 2000 ou 2001, pour avoir une idée du cru). Pour présenter ces deux illustres messieurs, si besoin est, sachez que le premier est l’auteur de la série post-apocalyptiquo-cynique « Jérémiah » (que je conseille vivement) et l’autre le célèbre auteur de « XIII » « Thorgal« , « Largo Winch« … (et « SOS Bonheur« , accessoirement). Bref, un « choc de Titans » comme on pourrait le dire facilement.

Lune de guerre est le mariage de l’absurdité et de l’orgueil, et l’union fut joyeusement fêtée dans le sang. Dès le début, le ton est donné : une coupure de presse annonce que « Une tomate aux crevettes fait quatre morts et cinq blessés… » Comment a t-on pu en arriver là ? L’album propose de le découvrir…

L’histoire commence pourtant dans la joie : Jean Maillard, grand propriétaire terrien du coin de campagne local fête les noces de son fils cadet, Jérome, avec Dominique Cazeville, fraiche jeune fille de la ville dans une charmante petite auberge.

Dès l’entrée, le ciel se couvre : la mariée est servie, mais les crevettes n’ont pas l’air d’avoir vu la mer depuis longtemps… Maillard père et seul patron sur ses terres exige alors du restaurateur, Franck Berger, une nouvelle entrée plus ragoutante, et de suite ! Devant le refus de celui-ci d’obtempérer sans compter de supplément, toute la noce se lève comme un seul homme à la suite de dieu le père et vide les lieux. Berger, craignant pour son bénéfice, enferme la mariée et sa belle-mère toute neuve dans les toilettes où elles s’étaient entre-temps isolées, et offre à Maillard un ultimatum : « la bourse ou la bru »… La guerre est déclarée, la siège du restaurant peut commencer…

Dans ce huis-clos de plus en plus oppressant, 30 êtres, soit 29 humains et un chien vont se retrouver emportés dans la tourmente créée par les deux insensés à la fierté chatouilleuse. La violence prend le dessus. Riesling le chien sera la première victime. Qui d’autre suivra ? Beaucoup apprendront sur eux même et sur l’espèce humaine des choses qu’ils auraient préféré ignorer…

On sent que les auteurs, Van Hamme et Hermann (avec des dessins parfaitement maitrisés « en couleurs directes ») se sont fait plaisir avec cette histoire ahurissante et meurtrière. (Certes, le scénario ne fait pas dans la subtilité, mais il est merveilleusement ficelé, qu’on ne lui en tiendra pas rigueur). Et du coup, nous aussi, on se fait plaisir … Avec toutefois encore moins de foi en cet animal appelé « homme »… Lune de guerre, ou la bêtise humaine.

Vive les mariés !

. Lune de guerre, de Hermann et Van Hamme, collection « Aire libre »

Publicités
3 commentaires leave one →
  1. stef808 permalink
    30 décembre 2009 19:01

    Les planches donnent bien envie de se pencher sur cette BD qui a vraiment l’air déjanté ! Pfff Faut vraiment que je me remette à la BD >.<

  2. Lib permalink
    30 décembre 2009 19:35

    Et du coup, t’as pas eu de BD pour Noël Makuchu ?

    J’ai acheté deux Tuniques Bleues à mon père. Oui, oui, chez moi, en ce qui concerne les BD, on est restés à Tintin, Lucky Luke, Gaston Lagaffe and co…

  3. Makuchu permalink
    31 décembre 2009 10:12

    Et ben non, ce Noël fut mon premier Noël sans BD … sniif
    Heureusement que j’ai offert « Blast » à mon père, je vous en donnerais des nouvelles …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :