Skip to content

Le film qui chante, hurle et scande la liberté

26 décembre 2009
by

« Les chats persans », qui a reçu le prix « Un certain regard » au dernier festival de Cannes, est le cinquième film du réalisateur d’origine kurde, Bahman Ghobadi.
Il nous y raconte les (més)aventures d’une jeune femme et d’un jeune homme à Téhéran à peine sortis de prison et qui cherchent à monter un groupe. Ils rêvent de quitter la clandestinité et de partir pour l’Europe pour y jouer leur musique. Le problème … il leur faut passeports et visas …
Nous suivons donc ces deux jeunes dans leur pérégrinations à la recherche de musiciens et également des précieux sésames.
Sur leur chemin, ils rencontrent un homme qui fera tout pour les aider.

Des conditions de tournage assez précaires …
En Iran, pour exercer une activité artistique (cinéma, musique …) il faut des autorisations.
Le réalisateur s’étant vu refuser plusieurs fois une autorisation, il n’a pas voulu subir le même échec et a décidé de tourner clandestinement pour ne pas être repéré par la police. Il a même réussi à emprunter des autorisations à d’autres réalisateurs et les faire venir sur le tournage pour quelques scènes, faisant croire que c’était leur film et non le sien.
Du fait de la pression, le tournage a duré 17 jours avec beaucoup de prises la nuit également.

Inspiré de faits, évènements et personnes réels

L’histoire est inspirée de faits réels et notamment de la vie des deux acteurs principaux Negar Shaghaghi et Ashkan Koshanejad, rencontrés peu de temps avant le tournage comme les autres musiciens qui apparaissent dans le film. On y voit des jeunes passionés, prêts à prendre beaucoup de risques pour assouvir leurs rêves, même si cela doit se faire dans des sous-sols, voire une étable si, si.

Sortie le 23 décembre

Site officiel

Take it easy hospital

Nous avons donc affaire non pas à un film musical mais à un film sur la musique, passion du réalisateur. C’est pourquoi il est bien évidemment assorti d’une bande originale, assez éclectique (pop, indie rock, metal, traditionnelle).

Take it easy hospital c’est le nom du groupe d’indie rock que forment Ashkan et Negar. Ce  sont leurs chansons que l’on entend dans le film dont « Human Jungle » => leur myspace.

Lui est auteur, compositeur, interprète, elle chanteuse. Ils se sont rencontrés dans le milieu musical underground de Téhéran.

Ils vivent désormais au Royaume-Uni.

Advertisements
7 commentaires leave one →
  1. Toyboy permalink
    28 décembre 2009 00:00

    Hey. I’ve got a question for u! Même si je ne doute absolument pas de la qualité du film, penses tu que ça pourrait plaire à une fille de 12 ans? Je vais au ciné avec mes cousins (et cousines, dont entre autre la plus jeune, celle de 12 ans), et on se demande un peu si c’est « adapté » à ce genre de sortie familiale 😉

    • vans permalink
      29 décembre 2009 12:13

      Le thème principal reste la musique, mais on voit quand même un peu la « misère » et les conditions dans lesquelles vivent les gens là-bas.
      Il n’y a pas de violence.
      Ça peut convenir à un enfant de 12 ans, après tout dépend de son caractère peut-être.
      Perso, pour une sortie familiale, j’opterais plutôt pour un film plus joyeux 😉
      En tout cas, bon film (celui là ou un autre) ! 🙂

  2. Lien Rag permalink*
    29 décembre 2009 22:26

    Réaction à chaud : bien sympa.. Mais particulier, faut franchement être très ouvert pour apprécier à douze ans.

    L’histoire n’a pas vraiment d’importance, il s’agit surtout d’un tour d’horizon de toute la musique qui se fait sur la scène (nécessairement underground) iranienne. D’ailleurs leur rap est meilleur que 90% de la production française actuelle :p .

    Les plus : la zik, les prises de vue de la vie à Téhéran, la vie de la jeunesse. Quelques moments drôles.
    Les moins : Nader est insupportable ; et surtout, surtout, les effets de flous, la caméra à l’épaule, et les montages ultra-nerveux pendant les morceaux sont à gerber 🙂

    Très particulier mais sympa ; j’espère que la BO va sortir en CD 🙂
    Pour le moment, elle est dispo en écoute ici : http://www.leschatspersans-lefilm.com/

  3. Toyboy permalink
    29 décembre 2009 23:15

    Je suis en état de choc. Je viens d’apprendre à l’instant que ma cousine n’a plus 12 ans, mais 16.
    J’aurais du m’en douter, vu que ça faisait déja un certain temps qu’elle écrivait des status facebook empruntés aux chansons de Kyo (des trucs du genre « Mon amour, tu as rompu le charme de nos passions inavouées et je plonge désormais dans un océan de mélancolie »…True story) mais quand même, ça grandit vite, à cet âge là… Enfin bref, tout le monde s’en fout (vous avez totalement tort, cela dit), et sur ce, je file.

    PS: merci à vous deux pour vos réponses, on va malgré tout voir les chats persans demain. Une question: c’est mieux en 3D ou pas?

  4. Makuchu permalink
    8 janvier 2010 10:42

    En complément : Article sur Rue89

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :