Skip to content

Girls in Hawaii – Not Here

3 décembre 2009

Si avoir un groupe préféré avait encore un sens, passés 15 ans, le mien serait sans doutes Girls in Hawaii. Ces six garçons belges, comme leur nom l’indique, ont produit un EP puis deux albums d’indie rock planant de toute beauté.
En tournée en 2008, dont à l’Olympia où j’étais, ils sortent un DVD de leur tournée un an plus tard : Not here.
Pas vraiment un live, pas vraiment un reportage, il s’agit d’un road-movie à l’image du groupe : atypique et contemplatif.

.
Bon, alors, pour resituer, Girls in Hawaii c’est ça :

The winter EP From here to there Plan your escape

.
Je serais bien incapable de vous dire quelle piste écouter en particulier ; mais From here to there est réputé comme plus facile d’accès. Tiens, anecdote rigolote : j’ai évidemment téléchargé (illégalement) Plan your escape peu de temps après sa sortie – juste avant leur concert à l’Olympia en fait. Une semaine après, je suis allé l’acheter, mais bon, je n’utilise que rarement mes CDs. Il m’a fallu un an et des vacances loin de mon PC pour que j’enlève le plastique et que je le mette dans le lecteur… ..pour me rendre compte que ma version MP3 était limitée, en fait ce sont les premières minutes de chaque piste qui tournent en boucle 😀 Moi qui trouvais le CD très épuré ^^. Donc un an après, redécouverte du CD, et bonne rigolade, vu comment je me suis fait avoir :).

Revenons à nos moutons. Not here, leur premier DVD exclusif (il y a eu un DVD de la tournée GiH/Ghinzu/Sharko), a été tourné pendant cette fameuse tournée 2008. Ce n’est pourtant pas un live, même si vous y trouverez des bouts de concerts, certains titres entiers, ou d’autres interprétés en acoustique, lors d’émissions radio par exemple. Ce n’est pas vraiment un reportage non plus, malgré les bouts d’interviews, la caméra qui suit le groupe pendant ses pérégrinations autour du globe, etc. C’est plutôt un road-movie, un carnet de bord, qui mêlera sans explication, sans date ni lieu, les images du groupe, en galère ou en détente, en tournée ou en off, leurs confidences, leurs doutes ou leurs visions de la vie (mais ne vous attendez pas à entendre parler musique), ou encore des images de nature, de routes, de lieux, souvent fixes, souvent muettes, juste des images…

Le deuxième DVD, plus classique, contient une quinzaine de titres filmés en concerts, et une dizaine de leurs « clips », ces films contemplatifs qu’ils passent en arrière-plan en concert, et qui raviront les amateurs de nature et d’exploration urbaine. A titre personnel, je regrette qu’il manque mon préféré, tourné au milieu d’une usine désaffectée ; pas sûr que celui de l’autoroute y soit non plus, btw.. Quoi qu’il en soit, ceux qui aiment tripper devant une vidéo de rivière, de maison abandonnée ou de train seront servis.

Maintenant vient la question : est-ce un must-have ? Clairement non, je ne le conseille pas à tout le monde. Ceux qui aiment juste la musique s’ennuieront sans doute devant le reportage ou les clips. Il faut vraiment être dans l’esprit du groupe pour apprécier l’un comme l’autre des DVDs. Typiquement, ceux qui n’ont pas aimé la pochette de Plan your escape ne devraient pas aimer Not here ^^.
Si vous me demandez si j’ai aimé, par contre, je peux vous répondre clairement oui. C’est exactement ce que j’attendais de ce groupe et tant les images, complètement sur mon créneau poétique, que les offs, qui rendent les membres du groupe tellement humains, m’ont complètement emporté. Mais je reste réaliste sur les gouts du plus grand nombre…

Et ça n’empêche que j’attends avec impatience un prochain album 🙂
.

Publicités
5 commentaires leave one →
  1. Vuuv permalink
    3 décembre 2009 01:15

    Dis donc j’ai collé ça sur mon Spotify juste après avoir lu ton article, et elles sont vachement super tes gonzesses des tropiques ! Quelque part entre le folk mélancolique et la pop soft, ça me rappelle presque Simon&Garfunkel dans le côté ballade, et ça me donne envie de les écouter dans un train, ce qui est souvent bon signe sur la capacité d’une chanson à me prendre par la main 😉
    Merci de la découverte !

  2. stef808 permalink
    3 décembre 2009 17:52

    yeah !
    ok, pas du grand son, mais bien sympathique !!
    Toujours preneur de nouveau son Stephano ! Et puis c’est pas le même genre que Playne ^^
    Allez ! jretourne bosser avec les Girls… (même le teaser est concept à souhait 😉

  3. Makuchu permalink
    3 décembre 2009 19:16

    j’avais beaucoup aimé l’album « From here to there » quand je l’avais découvert en 2005, mais suite à une écoute trop répétée du à mes trajets multiples en métro avec un mp3 qui était bien petit, (ah c’etait le vieux temps), j’en ai été lassée… Faut que je m’y remette ! En tout cas, un son bien sympa à découvrir pour ceux qui ne connaissent pas !

  4. Syracuse Cat permalink
    3 décembre 2009 23:59

    Je suis allée voir, un peu rapidement je l’avoue, mais c’est vrai que ça a l’air plutôt chouette ! Vivement qu’on ait la radio, ici !

Trackbacks

  1. Quartier Lointain – du papier au cinéma « Culture's Pub

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :