Skip to content

In Fair Verona

14 novembre 2009

La maison de Juliette. Le balcon de Juliette. La statue de Juliette, au sein dépoli par la main de tous les hommes qui l’ont effleuré parce que ça porte chance. La tombe de Juliette. IMG_0375D’innombrables petits mots d’amour écrits sur des bouts de papier, collés avec du chewing-gum sur les murs ou bien écrits à même la pierre. A Vérone, les jeunes héros de la tragédie de Shakespeare sont omniprésents, de la maison de la jeune fille au tshirt ‘Romeo e Giulietta’ en vente dans les magasins de souvenirs. A se demander si, touristiquement parlant, la ville existe au delà de l’histoire d’amour la plus connue du monde occidental…

Au  nord de l’Italie dans la région de la Vénétie, le centre ville historique de Vérone est lové au sein d’une boucle formée par l’Adige. Marquée par l’époque romaine, le Moyen-Âge et la Renaissance, elle expose les différentes strates de son histoire comme un magnifique joyau.

Venetie

Des touristes, il y en a, bien sûr. Mais par un 9 novembre ensoleillé, mais frisquet, ils ne sont pas assez nombreux pour gâcher le plaisir. Après deux heures de train depuis Milan, il nous a suffit de remonter un boulevard depuis la gare de Vérone pour franchir la muraille qui entoure le centre ville historique et mettre le pieds dans une cité entremêlant avec grâce ses différentes histoires.

Bien sûr, il y a les incontournables. Les arènes de Vérone, qui se dressent en plein centre de la piazza Bra, cœur névralgique du parcours du touriste. Du haut des gradins, la vue sur la ville et ses innombrables clochers et torri est à vous couper le souffle. L’été, des opéras y sont joués, ça fait rêver… IMG_0361Il y a aussi le Castelvecchio, au bord du fleuve, flanqué d’un pont piétonnier datant du XIVe siècle. A l’intérieur, un musée assez complet de sculptures et de peintures – thème principal, la Madone et l’Enfant. Dans le musée, atmosphère feutrée et grincement de parquet – ce qui donne envie de faire la course sur les coursives du château une fois sortis (si, si, j’ai testé).

Et puis, l’amphithéâtre romain et son musée archéologique, le Duomo, splendide cathédrale aux hauteurs de plafind à vous couper le souffle, la Torre dei Lambretti qui domine la ville… IMG_0378

Tout cela est magnifique, mais ce qui donne tout son charme, toute son âme à Vérone, ce sont ses petites ruelles pavées entre deux murs de pierre, ses innombrables balcons de fer forgé (et oui, il n’y a pas que celui de Juliette…), envahis par la glycine, ses terrasses de café empiétant sur la chaussée… Chaque rue est un nouveau détour, un nouvel émerveillement. Ici une salumeria à la vitrine regorgeant de saucissons et de jambons. Là, une petite pizzeria, logée entre une pasticceria et une enoteca (l’équivalent italien de notre Nicolas). Des maisons serrées les unes contre les autres dans une symphonie de couleurs : ravalement jaune ou vieux rose, volets verts ou bruns, cascades de verdure le long des murs, jusqu’à atteindre l’enseigne d’un parucchiere qui tient échoppe au rez-de-chausssée…

La plupart de ces ruelles ne sont que peu fréquentées par les automobilistes, et il fait bon y flâner pour naviguer de monument en monument, comme pour faire une pause entre deux grandeurs à vous sentir tout petit, pour revenir à l’échelle humaine… Que ce soit sur la Place des Herbes, le long du Corso Cavour ou sur les bords de l’Adige, le mode par défaut de la balade à Vérone est la flânerie, afin de s’imprégner de ce charme à l’italienne qui ne peut manquer d’opérer.

IMG_0368

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :