Skip to content

Astérix au frigidarium…

28 octobre 2009

Salut, les jeunes ! Quoi de neuf depuis tout ce temps ?Astérix au Musée de Cluny, 28 oct. 2009 – 3 janv. 2010 Did you miss me? – comme dirait l’autre

Bon, pour fêter dignement mes retrouvailles avec la Toile, je vous fais un petit topo sur l’exposition « Astérix au musée de Cluny », organisée pour célébrer les 50 ans du plus célèbre des guerriers gaulois. Parce que j’ai le bras long, je suis allée au vernissage mardi soir. Fausse bonne idée, c’était bondé. Et il n’y avait pas de petits fours.

Sincèrement, ça ne casse pas trois briques à un canard : il y a quelques notes manuscrites, tapuscrites et des planches originales ; on voit bien tout le processus d’élaboration de la bande-dessinée à l’ancienne, puis à l’heure du numérique. C’est intéressant, c’est vrai, de voir comment trois notes gribouillis se développent en paragraphes rédigés (un par planche), puis en description précise de chaque case accompagnée des dialogues. C’est vrai, on apprécie de voir les planches originales, c’est peut-être la première fois de ma vie que je regarde véritablement les dessin d’Uderzo. Son travail sur l’architecture est quand même intéressant. Mais bon, honnêtement, s’il n’y avait pas 15 personnes devant chaque vitrine, on ferait le tour de l’expo en 20 minutes, et c’est dommage.

Un premier regret : une planche originale, c’est fragile, ça ne supporte pas la lumière. Or, d’anciens thermes romains, c’est fragile aussi, mine de rien, et ça ne supporte ni les stores ni les volets. Alors pour contrôler la lumière, il a fallu construire une sorte de cabane dans le frigidarium, et finalement, si on n’a pas le réflexe de lever les yeux, on ne profite pas du tout de l’architecture de ce lieu absolument extraordinaire, et l’exposition pourrait aussi bien avoir lieu dans un hangar quelconque, ou dans une maison en carton pâte du Parc Astérix. Et pourquoi pas, d’ailleurs ? Après tout, le Parc a 30 ans cette année, son héros 50, organiser l’expo là-bas m’aurait paru totalement justifié. Sauf que le parc est désert à l’automne (qui a envie de faire un tour dans le Menhir Express ? Comment ça, il fait 10°C ? Oh, les petites natures…!). Sauf que certains considèrent sans doute que le Quartier latin, c’est plus classe… Mais Astérix se doit-il d’être classe ?

En fait, le débat n’est pas là. L’affiche veut jouer sur le décalage, et pourquoi pas ? C’est justement tout l’esprit de la bande-dessinée, et c’est pour ça qu’on l’aime. Mais alors, eh bien, disons-le, c’est raté. Pourquoi ne pas avoir plus investi l’espace du musée avec des éléments de l’exposition ? C’est tout simple : Cluny, c’est quand même d’abord le Musée du Moyen-Âge. Pas grand chose à voir avec nos ancêtres les Gaulois dans les collections du musée. Mais alors pourquoi avoir organisé l’exposition précisément là ? En voilà une question qu’elle est bonne…

Bon mettons que le frigidarium des anciens thermes de Cluny soit le seul lieu gallo-romain disponible pour organiser une exposition… Ça reste un peu court : une machine à écrire, une vieille édition de poche de La guerre des Gaules, un Larousse ouvert aux pages roses des locutions latines et un guide touristique de la Corse, c’est un peu tout ce qu’il y a à voir, en dehors des documents graphiques déjà mentionnés. C’est regrettable. Le parallèle entre les deux seules scènes de thermes présentes dans la trentaine de volumes des aventures du petit Gaulois (dans Astérix Gladiateur et Le bouclier arverne, si vous voulez tout savoir) et le lieu même de l’exposition est évoqué, mais trop rapidement, d’autant que le lieu n’est pas tellement mis en valeur. On aurait bien aimé, je ne sais pas, quelque chose de plus, des maquettes, plus de photos des monuments ayant inspiré les auteurs, des extrait de textes, des œuvres d’art. Ne serait-ce que des cartels un peu plus développés… Ou alors, dans le registre comique, totalement ludique, un peu plus que quelques citations choisies au hasard pour orner les murs.

Cette exposition intéressera peut-être les inconditionnels et les curieux, mais je l’ai trouvée très décevante. Finalement elle n’est digne ni du génie des créateurs d’Astérix, ni de ce grand et beau musée qu’est Cluny.

Publicités
10 commentaires leave one →
  1. Lib permalink
    29 octobre 2009 11:47

    Et j’ai l’impression que la BD qu’ils ont sorties pour les 50 ans d’Astérix et le Gaulois ne soit pas tip top non plus…
    De toute façon, depuis que Goscinny n’est plus là, c’est quand même pas pareil…

  2. 29 octobre 2009 12:46

    Ca c’est sur que c’était quand même un génie du scénario, ce cher monsieur qui a bercé mon enfance … « c’est toujours les meilleurs qui partent trop tôt » !!

  3. Lien Rag permalink*
    29 octobre 2009 13:24

    En même temps, un mec qui meurt à 51 ans lors d’un test d’effort, ça me semble être un sacré fumiste 😀

    Tous les astérix post-Goscinny ne sont pas pourris, mais ya clairement un glissement : les années 80, ya du bon quand même (la surprise de césar j’aime bien). Les années 90 c’est un peu de l’humour et des scenarios (très) faciles. Quant aux années 2000, alors là c’est vraiment la mort : pas un album potable. Entre les mini-histoires sans intérêt et Asterix vs les super héros vs les extra terrestre… WTF ???

    Pour ceux qui voudraient s’en convaincre…

    • 29 octobre 2009 13:53

      Non, pour être honnête, j’aime beaucoup tous les Astérix, jusqu’a « la rose et le glaive » … (c’est bien « tous » les Astérix, non ? 😉 )

  4. 29 octobre 2009 18:38

    Pour être honnête Astérix c’est un peu surfait non ? Fin je veux dire, j’ai toujours trouvé que c’était beaucoup de foin pour pas grand chose. Ouais, on fait des jeux de mots en IX sur les noms de personnages, c’est cool, on se moque du particularisme régional avec des régions marrantes et on tape du romain… ouais… Depuis cinquante ans, c’est un peu éculé comme recette je trouve. Enfin j’ai toujours eu du mal a accrocher, toujours trouvé ça trop redondant et répétitif. (A l’exception d’un ou deux tomes qui m’ont bien fait marrer)
    Mais j’imagine que maintenant ils vont laisser n’importe qui scénariser Astérix… (un peu comme Gerra qui a repris Lucky Luke… Ah, ah… quelle blague!)

  5. Syracuse Cat permalink
    29 octobre 2009 19:41

    C’est sûr, ça ne vole pas tellement plus haut que les aventures du Petit Nicolas, mais j’aime bien le Petit Nicolas, moi, il est terrible ! Et j’aime bien Astérix : bien sûr, les scénarios ne sont pas très recherchés, mais plus on grandit, et plus on comprend toutes les petites blagues disséminées dans les albums. Moi ça me fait rire.

    Et j’aime bien les premiers dessins animés, aussi, surtout Cléopâtre (Chabat a fait du très bon boulot dans la version filmée, d’ailleurs : ça me fait toujours autant marrer) et Les 12 travaux.

  6. 29 octobre 2009 21:39

    Oui, mission cléopâtre c’était drôle! Vraiment drôle!
    Et dire que Uderzo n’as pas aimé l’humour de Chabat, soi-disant que ça dénaturait l’esprit originel d’Asterix. (Hé du coup ça a donné Astérix aux Jeux Olympiques… qui aurait au moins mérité une sortie direct to vidéo.)

  7. Lib permalink
    29 octobre 2009 22:07

    Ah moi je le dis, Astérix, j’adore. Les références à la Rome antique (oui oui, les cours de latin ont laissé une trace), les bonnes vieilles blagues qui font toujours rire, Abraracourcix et sa Mimine… J’adore Astérix chez les Bretons, la trouvaille de faire parler les Bretons en reproduisant la syntaxe anglaise et en traduisant certaines expressions idiomatiques directement est géniale.

    « Secouons-nous les mains ! »

    Et il ne faudrait quand même pas oublier que c’est dans cet album qu’Obélix invente le rugby. Tiens, je vais le relire ce soir avant de me coucher…

  8. Eric permalink
    20 novembre 2009 21:58

    Tout à fait d’accord avec ce que vous dites. Je rajouterais une scénographie vieillotte, dépassée, proche du bricolage. Qui dessert le lieu et l’expo dommage.

Trackbacks

  1. L’exposition Astérix au Musée de Cluny aurait-elle pu ne pas être nulle ? « Phylacterium

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :