Skip to content

J’ai testé pour vous : avoir des symptômes grippaux en France en 2009

14 octobre 2009
tags:
Beuark, un jeu coopératif ^^

Beuark, un jeu coopératif ^^

Bon, ok, ce n’est pas trop culturel comme billet, mais je me suis dit : tiens, je suis sûr que ça va intéresser du monde… Avec l’invasion zombie qui ne devrait plus tarder, voyons si la France est Prête !

Au travail
Il y a une certaine effervescence au travail. Depuis septembre, le moindre mec qui tousse est regardé bizarrement. A Sopra, un mail est passé pour inviter à dénoncer ses collègues malades (Godwin en un coup). Chez nous, petite structure oblige, c’est un peu le cafouillage.
En arrivant le matin, je demande 1g de paracétamol au responsable pharmacie : prise de température avec thermomètre sans contact obligatoire. 37,2. Une heure après, je ne comprends plus ce que je lis, alors je vais le revoir en lui disant que je ne sais pas trop quoi faire. Re-prise de température, 38,2 ! Un degré en une heure, avec 1g de paracétamol dans le sang :D. Là, les secouristes et les membres du CHSCT se réunissent dans le couloir, sans trop savoir quoi faire : m’isoler en salle CE, me faire rentrer chez moi par les transports, m’y emmener en voiture, et si oui avec un masque pour le conducteur ou le malade ? Bon, on a reçu les masques, mais on ne les a pas encore répartis entre les deux sites, donc ça va pas être possible. On trouve un volontaire, on paiera une pension à sa veuve, et me voilà revenu chez moi. Et j’ai obligation de passer chez le médecin avant de songer à revenir 😀

Le médecin m’a confirmé que les cas de gens expulsés de leur boulot au moindre symptôme bizarre avaient explosé ces derniers temps… Le travail est donc LE lieu de la psychose. Sans doute à cause des intérêts économiques qu’il y a derrière :(.

Chez le médecin
J’enchaîne un peu les passages chez le médecin, depuis septembre. Pour prendre RDV, il faut en moyenne une semaine. Sans RDV, il faut être patient, car il y a déjà 4 personnes qui attendent dans le hall, 15 minutes avant l’ouverture des portes, et le chiffre double à 9 heures. Là, sûr de moi, je dis le mot magique « poussée de fièvre » ; la secrétaire, ennuyée, demande quand même « mais c’est urgent ? » j’hésite un moment à répondre, mais le médecin derrière lui dit de me faire venir à 16h.

Arrivée chez le médecin après 4h de sommeil, 2g de paracétamol et 400mg d’ibuprofène, je suis frais comme un gardon. Ma fièvre est descendue juste en dessous de 38 ^^. Mon médecin est très cool, elle n’a pas de masque et en rigole, m’explique qu’elle ne peut pas savoir si c’est la grippe, qu’en gros si ça dure 5 jours c’est que c’était ça :D. On discute 5 minutes des différentes recommandations stupides des ministères, du fait que ce soir ma copine va dormir dans le canapé deux places, et que de toutes façons si c’est la grippe ça fait plusieurs jours que je contamine tout le monde, donc bon.

Comme le plus gros des médecins que je connais (personnellement, professionnellement ou sur internet), elle ne croit ni à la pandémie ni aux mesures qui sont prévues. On n’a pas parlé des vaccins, mais je vous rappelle que la plupart des infirmiers sont très sceptiques ; heureusement, l’affaire du sang contaminé a quand même laissé des bonnes choses chez le personnel hospitalier : le doute et la pensée indépendante.
Mais concernant le plan des ministères, il faut être réaliste : il y a 3 ans il n’existait rien, ils ont donc créé un plan de catastrophe pandémique de même qu’il en existe pour les catastrophes nucléaires ou autres. Plusieurs médecins pensent à mots +/- couverts que même l’OMS ne croit pas à la pandémie, mais qu’il s’agit d’une répétition générale pour le jour où ça arriverait. Le SRAS aussi a marqué les consciences – d’ailleurs la directrice de l’OMS dirigeait le département de la santé à hong-kong au moment du SRAS, CQFD.

Pas de panique non plus chez les médecins, mais une préparation p-ê un peu trop laxiste.

A la pharmacie
A la pharmacie, pas de regard particulier ou de bond en arrière en voyant l’ordonnance, dont les masques. Coup de gueule : les masques gratuits, c’est comme les préservatifs à 1F, en théorie on en trouve partout, en pratique personne ne le fait… Ben à 2.50€ les 10 masques, c’est clair que les gens ne vont pas se précipiter pour suivre les recommandations.

Dans la rue
Pour aller jusqu’au bout du test, j’ai fait un petit trajet en ville ; casquette, masque, écharpe, gros manteau, mon accoutrement était parfait et j’étais fier de moi. Déception là encore, à peine quelques regards furtifs, et seuls deux passants ont légèrement modifié leur trajectoire. Les mamans à poussette, aucune réaction. Seuls les automobilistes qui n’ont que ça a foutre me regardaient avec insistance.
A la boutique, le gérant n’a même pas tiqué, même quand j’ai poussé le vice à faire une petite toux… Tout se perd 🙂

En tous cas, là non plus pas de psychose.

Conclusion : je ne sais pas si la France est prête, mais elle n’est pas prête à croire toutes les conneries qu’on lui raconte, et c’est tant mieux. Le bon côté, c’est qu’avec mon arrêt maladie, je vais pouvoir rattraper tous mes films en retard ; le mauvais, c’est qu’avec tout ce que je prends comme médocs, tout est un peu brumeux et je suis pas sûr de comprendre toutes les subtilités des scénarios 😀

Pandémie, niveau 6...

Pandémie, niveau 6...

Advertisements
6 commentaires leave one →
  1. Lib permalink
    14 octobre 2009 21:02

    La grippe A, c’est un peu la vaste blague de cette saison. J’adore les sondages… 80% des Français n’en ont rien à cirer. Comme quoi, tout n’est pas perdu… Un peu de Mitterrand, un peu de Jean Sarko, un peu de qualifs pour la Coupe du Monde, et plus personne ne parle de la grippe A…

  2. Makuchu permalink
    15 octobre 2009 07:13

    Très sympa comme article, mais j’espère pour toi que tu va pas tester encore d’autres maladies…(j’imagine très bien le : j’ai testé pour vous : la lèpre => « Quand votre 2e bras tombe, les gens ne sont pas plus enclin à ouvrir le placard pour vous donner du chocolat …)
    Le passage sur l’ambiance « grippe » au travail fait rêver !

    • Lien Rag permalink*
      15 octobre 2009 08:37

      « jai testé pour vous : la lèpre »
      LOOOOOOOOOOOL 😀

  3. Lib permalink
    21 octobre 2009 22:03

    Une petite pensée pour Vuuv, qui a la grippe A, la vraie, dixit son médecin !

    • Lien Rag permalink*
      22 octobre 2009 07:59

      Cool, après 5 jours de galère, elle n’aura pas besoin de se faire vacciner avec un remède douteux sur lequel on n’a aucun recul :p

      • Lib permalink
        22 octobre 2009 08:01

        Yep – cela dit, moi non plus, même sans avoir contracté la maladie – hors de question que je me fasse vacciner.
        La seule fois de ma vie où je me suis fait vacciner contre la grippe saisonnière, je l’ai chopée comme jamais… donc les vaccins anti-grippaux, très peu pour moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :