Skip to content

Alamaailman Vasarat / Huuro Kolkko

10 octobre 2009
tags: , ,
by

av_huuro_kolkko_cover_web_smallSi je vous dis groupe finlandais, et si je vous dis que Alamaailman Vasarat signifie, en finnois, les marteaux de l’enfer, vous allez penser à un de ces obscurs groupes de black métal. Non non, ne fuyez pas comme ça, attendez ! Car ici, point de pochette d’album arborant une photo de forêt en noir et blanc et à moitié floue. Et pas de guitare électrique non plus ! Ici la place est laissée libre aux violoncelles, saxophones, clarinettes, trombone, clavier et batterie.

Emmenés par le saxophoniste/clarinettiste Jarno Sarkula, ancien présentateur d’une émission de jeux vidéos sur une chaîne câblée finlandaise, Alamaailman Vasarat, joyeuse bande de fous furieux, pratiquent ce qu’on pourrait appeler de la fanfare-klezmer-jazz-métal. Dzing-dzing-boum-boum-pouêt-pouêt-tchack-plouf ! Alamaailman Vasarat, çAlamaailman_Vasarat_Photo1_by_Niko_Luomaa fuse dans toutes les directions. Si il y a bien quelques moments de repos, de jolies envolées klezmer, c’est pour mieux exploser l’instant d’après. Les vents s’époumonent, soutenus par des violoncelles qui n’hésitent pas à rajouter par moments une pointe de disto pour saupoudrer le gâteau d’une pincée de rock/métal. Car c’est bien d’un gâteau qu’il s’agit. Un gros gâteau dont on aimerait s’empiffrer jusqu’à s’en faire éclater l’estomac (et dont le père Jarno a peut-être un peu abusé …). Alamaailman Vasarat est un groupe énerg(ét)ique, jouissif et avant tout, festif.

Comme la technologie d’aujourd’hui permet des choses formidables, voici le clip de Kebab Tai Henki, extrait de leur 1er album, Vasaraasia. Vous pourrez y admirer le sérieux du groupe dans toute sa splendeur.

Après déjà 4 albums au compteur depuis 2000, c’est pour notre plus grand plaisir qu’ils nous reviennent en 2009 pour ce 5ème album, Huuro Kolkko. Et un album un peu particulier, apparemment. Ils nous informent sur leur site internet qu’il a été écrit en hommage à Huuro Kolkko, donc, explorateur finlandais méconnu du début du XXème siècle. Richard Kolkko, un lointain descendant, a hérité un beau jour de 2008 d’une mystérieuse boîte contenant des notes, de vieilles photos, une collection d’insectes, et le journal de bord de son ancêtre d’explorateur. Ce journal faisait allusion à des îles désertes et à un petit continent qu’aurait découvert notre ami Huuro. Ou dont il aurait juste rêvé. Vraie ou pas, en bon fan d’Alamaailman Vasarat qu’il était, il a pensé que cette petite histoire pourrait les intéresser, eux qui ont leur propre continent imaginaire, Vasaraasia. Et il n’en faudra pas plus à nos compères pour en faire un album, où chaque morceau raconte une partie du récit de l’explorateur, et dont la pochette exhibe fièrement une bien jolie collection d’insectes (j’ai personnellement une préférence pour le gros tout à gauche). Allez donc lire l’histoire complète sur leur site officiel.

Musicalement, l’album apparaît légèrement plus posé que ses prédécesseurs. On y trouve des morceaux plus mélodiques et même, n’ayons pas peur des mots, beaux. Ecoutez-donc Liskopallo ou encore Lautturin viivat, et vous verrez de quoi je veux parler. Les compositions sont un peu moins brutes de décoffrage, les instrumentations sont plus riches, de nouveaux instruments font d’ailleurs leur apparition : un tubax, sorte de saxophone contrebasse, et un thérémine (il est censé apparaître vers la fin de Mielisaurus, mais je le cherche encore …). Sonnant plus klezmer que jamais mais aussi et toujours rock, Alamaailman Vasarat signe là un bien bel album, très réfléchi, varié et riche, sans pour autant jeter à la poubelle leur furie d’antan.

Vous trouverez bien sûr quelques morceaux sur leur page myspace, ou encore sur jiwa.

NB: Toute remarque désobligeante, pouvant être interprétée comme une insulte au black métal est totalement assumée par l’auteur.

Publicités
10 commentaires leave one →
  1. Lib permalink
    10 octobre 2009 14:19

    Super premier billet, et bienvenue sur Culture’s Pub, Ofboir !

  2. 10 octobre 2009 15:28

    Kiitos pour cet article 😉

  3. platypus permalink
    10 octobre 2009 19:01

    Chouette article et en plus le clip est marrant. Vive les groupes du Nord ! Je ferai bientôt un article sur Eskobar et pourquoi ce ne sera jamais un grand groupe malgré des qualités musicales indéniables tiens.

  4. Lien Rag permalink*
    12 octobre 2009 10:06

    Super sympa comme zik, et en plus l’utilisation de la guitare électrique permet de varier un peu l’écoute (c’est souvent le souci des groupes « traditionnels »).

    Sinon ça me donne envie de revoir chat noir, chat blanc ^^.

    EDIT : ah, et j’ai adoré ta partie sur le métal ; pour avoir longtemps été fan et en écouter encore un peu, le coup de la forêt floue en noir et blanc, c’était furieusement bien trouvé 😀

    • Ofboir permalink
      15 octobre 2009 16:15

      Oui, mais si tu avais suivi, tu saurais que ce ne sont pas des guitares électriques, mais des violoncelles. Un peu comme Apocalyptica (si tu as écouté du métal ça doit te parler), mais bon la comparaison s’arrête là.

      Et c’est vrai que ça peut être pas mal Kusturicaïsant par moment, tout particulièrement le morceau dont j’ai mis le clip.

      • playne permalink
        15 octobre 2009 21:05

        Apocalyptica, du métal ? C’est plus de la musique pour dormir hein …^^
        Mes enfants, je vais vous brutaliser les oreilles avec ma prochaine note de blog, vous allez voir !!
        *evil laugh*
        Pour compléter le cliché de la pochette de black métal, il manque aussi le nom du groupe écrit dans une écriture cabalistique truffée de pointes illisibles en faux relief photoshopé …oh, et qui a nécessairement un « dark » chose dans le titre 🙂

      • Ofboir permalink
        16 octobre 2009 10:03

        Ah bon tu arrives à les lire les titres ???

        Et Apocalyptica c’est pas vraiment du métal, mais ils ont clairement une approche métal déjà en reprenant Metallica, Sepultura et cie, mais aussi dans la structure de leurs compos. Et ils ont tendance à jouer du violoncelle comme un shredder joue de la gratte.

      • playne permalink
        16 octobre 2009 12:19

        La technique : se reculer de deux mètres, ou tenir le cd à bout de bras, plisser les yeux, et essayer de trouver l’alphabet utilisé :p (ou alors demander au chevelu qui traîne dans le rayon de lire à ta place).

        Apocalyptica, c’est juste un groupe de musiciens classiques qui ont décidé de faire des reprises un peu dark de morceaux de métal connus, mais c’est pas les premiers a avoir eu l’idée, juste ceux qui ont le mieux marché. Dans la série, il y a aussi des compagnies de ballet (qui font de la danse classique) qui bougent sur du Cradle Of Filth 😀
        Mais je vous parlerai de métal-qui-sent-sous-les-bras dans mon prochain article 😉

  5. Syracuse Cat permalink
    14 octobre 2009 14:53

    Mais c’est drôlement bien, ça ! J’ai toujours eu un étrange faible pour la Finlande. Je sais même dire un truc en finnois (mais je ne sais pas l’écrire, alors c’est du phonétique) : moï mukula ! ça ressemble a du finnois, non ? Il faut prononçait prononcer les u « ou », ce que je n’ai pas écrit, parce que ou ne faisait pas tellement finnois. Et ça veut dire « je suis une patate », mais pas n’importe quelle patate, le tubercule qu’on plante dans la terre.

    • Makuchu permalink
      14 octobre 2009 15:17

      Sympa, la jolie phrase…
      Ca doit bien être du finnois, ça ressemble carrément !
      Si tu veux enrichir ton vocabulaire, je me rappelle 2, 3 truc de mon Erasmus las-bas :

      Kiitos = « merci » (y en as qui avais peut-être déjà deviné ??)
      Kippis = « à la votre ! »
      Hei = « salut ! »
      Mina rakastan sinuä = « je t’aime »
      Hyvää joulua = « joyeux noël »

      Avec ça, on se débrouille partout, non ??
      😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :