Skip to content

Destins croisés – Michel Warschawski

31 juillet 2009

Destins Croisés, M.Warschawski

Destins Croisés, M.Warschawski

ou : Le conflit Israëlo-Palestinien pour les nuls !

Commençons de suite dans les sujets fendards avec le conflit israëlo-palestinien. En général, ce sujet amène pour les personnes neutres à deux réactions : « j’y comprends rien » ou « qu’est-ce qu’ils nous font chier ces Arabes avec leur terrorisme ». Quant aux partisans de n’importe quel camp, c’est difficile de démêler le mensonge de la propagande…

Warchawski a donc créé un livre didactique, un « roman » qui sert d’alibi à l’explication du conflit du début du 20e siècle à nos jours. Le lecteur suivra deux familles (et quelques personnages secondaires) : une juive d’Europe de l’est (qui émigrera rapidement) et une arabe palestinienne. Au travers des yeux des personnages, le conflit devient plus humain et les arguments de chacun deviennent plus légitimes. Au fur et à mesure que le temps avance, les familles grandissent et les branches prennent des chemins différents : chez les israéliens on trouvera une branche laïque et une autre intégriste religieuse par exemple.
Le récit aborde les points importants : le sionisme est un nationalisme comme les autres imaginé au début du 20e siècle (vous ne croyiez pas réellement la propagande officielle, Israël créé après la 2e GM à cause du nazisme, quand même ?), les différentes phases de prise de contrôle et d’immigrations, l’officialisation par l’ONU en 1948, la guerre et l’expulsion des Arabes, la guerre des six jours en 67, et la percée des intégristes religieux, la guerre du kippour, la guerre du Liban, les révoltes arabes et les Intifadas, les accords d’Oslo et l’assassinat d’Yitzhak Rabin. Enfin le récit survole très rapidement les dix dernières années.

Pour la majorité des gens, ce livre permettra de mieux comprendre la situation là-bas, en particulier les revendications des palestiniens qui sont un peu le dindon de la farce depuis un petit moment. Il permet également de relativiser la vie en Israël, où n’en déplaise aux bien-pensants de Durban 2, le racisme et les inégalités sont de mise, non seulement envers les Arabes mais également au sein même de la communauté juive !
On aura quand même quelques regrets : la situation récente n’est pas abordée, et l’imbroglio Fatah/Hamas restera un mystère pour le lecteur. Je regrette aussi le manque de critique par rapport à la guerre de propagande que se livrent les deux camps ces dernières années ; ce n’était sans doute pas le but de Warschawski de commenter les sujets les plus sensibles au risque de sembler prendre parti et décrédibiliser le reste du livre, mais là encore le lecteur restera impuissant contre la désinformation que livrent les médias.
Enfin, si ce livre est fabuleux pour ceux qui connaissent quelques évènements mais ont du mal à tout mettre dans l’ordre, je ne sais pas ce qu’il peut donner pour ceux qui ne connaissent rien : 100 ans d’Histoire en 200 pages obligent à une certaine concision qui pourrait fleurer la « compilation d’informations ». Certains faits sont complètement oubliés faute de place, comme l’épisode des Falashas.

Il sera également intéressant de noter que l’auteur est communiste – difficile de savoir s’ils ont une place particulière dans le récit parce qu’ils ont eu une place particulière dans l’Histoire, ou si c’est parce que Warschawski les aime bien. Il fait également partie des utopistes qui rêvent d’un état pour deux peuples, même si en privé il reconnaît qu’il faut d’abord passer par deux états/deux peuples – ce qui déjà semble mal parti…

Destins croisés
Michel Warschawski
Editions Riveneuve
ISBN 2914214669
18 €
FnacAmazon

Edit : vous trouverez ici l’émission de Daniel Mermet consacrée au livre.

Advertisements
One Comment leave one →
  1. Lien Rag permalink*
    6 octobre 2009 10:06

    Le bouquin de Warchawski se termine par l’histoire d’une américaine venue protester contre la destruction de maisons palestiniennes, et écrasée volontairement par un bulldozer israëlien.
    Ça m’avait laissé sur une note amère à cause de cette fin bizarre, trop grosse pour être réaliste…
    Eh bien, je viens d’apprendre que cette histoire s’est réellement passée
    Un sacré coup au moral et une preuve de plus que le monde est fou…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :